Managing financial risks : protecting the organisation

par Anne van der Graaf

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre François.

Le président du jury était Cornelia Woll.

Le jury était composé de Pierre François, Yuval Millo, Thomas Reverdy, Jeanne Lazarus, Donald A. MacKenzie.

Les rapporteurs étaient Yuval Millo, Thomas Reverdy.

  • Titre traduit

    Gérer les risques financiers : protéger l'organisation


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la gestion des risques associés aux marchés financiers au sein des grandes organisations financières européennes. A partir d’un travail ethnographique approfondi et d’entretiens, elle vise à améliorer la compréhension de la gestion des risques de marchés financiers dans les banques et les compagnies d'assurance de la zone euro. Cette recherche montre que les gestionnaires de risque construisent leur connaissance et leur évaluation des risques avec un but premier : celui de satisfaire les exigences de d’acteurs extérieurs à l’organisation davantage que de couvrir les risques générés par les activités de celle-ci. Plusieurs acteurs ont en effet la possibilité de mettre en danger la santé de l’organisation, par exemple les régulateurs ou les actionnaires et les contreparties. Les gestionnaires de risque se préoccupent surtout de l’évaluation par le régulateur. Dans la limite de ce que leur permettent les possibilités de calcul et la comptabilité, ils essayent de répondre au mieux aux pressions de ces acteurs. Par une communication qui reflète ce qu’ils anticipent des souhaits des acteurs externes, les gestionnaires de risque essayent d’éviter des sanctions de la part de ces derniers.


  • Résumé

    Risks taken in the financial sector have been in the public eye since the financial crisis of 2008. This thesis explores the internal workings of the large organisations that take financial market risks, banks and insurance companies. It follows their risk managers, analysing their work and output. The thesis is based on an ethnography with 84 semi-structured interviews and two participant observations in risk management. EU regulation and literature on financial risk state that risk managers control risk taking of their organisations. This thesis shows that is not the case. The risk managers do not have the resources to make the control stick. They focus on another aspect, namely on keeping the organisation alive. The risk managers prevent negative consequences from happening to their organisation by handling the communications to resourceful outsiders. Regulators, shareholders and counterparties all have the power to bring down a financial organisation. The risk managers manage communications about the state of the organisation to these outsiders. With the help of their risk assessments, they want to avoid the negative effects an outsider could bring. Accounting rules and mathematical standards restrict the malleability of the risks, depending on enforcement of powerfull outsiders. The risk managers juggle the different limits to show an organisation in good health.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Sciences Po à Paris

Managing financial risks : protecting the organisation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Sciences Po à Paris

Informations

  • Sous le titre : Managing financial risks : protecting the organisation
  • Détails : 1 vol. (399 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 385-399
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.