Thèse soutenue

Evènements tectoniques pré-andins de l'Albien à l'Eocène dans la Moyenne Vallée de la Magdalena et sur le flanc ouest de la proto-Cordillère Orientale de Colombie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jairo Guerrero Moreno
Direction : Etienne JaillardLuis MontesAndreas Kammer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la Terre et de l'Univers et de l'Environnement
Date : Soutenance le 26/10/2018
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes (ComUE) en cotutelle avec Universidad nacional de Colombia
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la terre, de l’environnement et des planètes (Grenoble ; 199.-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut des sciences de la Terre (Grenoble)
Jury : Président / Présidente : Mauricio Alberto Bermudez Cella
Examinateurs / Examinatrices : Alejandro Beltran, Andrea Ritter, Matthias Bernet
Rapporteurs / Rapporteuses : Mauricio Alberto Bermudez Cella, Andres Pardo

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Pendant des années, la recherche s'est principalement concentrée sur le soulèvement Andin de la Cordillère orientale de Colombie et sur l’étude des sédiments tertiaires dans les bassins sédimentaires pour comprendre la déformation andine. Récemment, la nécessité d'évaluer de nouvelles cibles a poussé l'industrie pétrolière à acquérir de nouvelles informations sur la série crétacée de la Cordillère Orientale (CO) et du cours moyen du Rio Magdalena (CMM). Le but de ce travail, est d'analyser ces données qui suggèrent que les sédiments du bassin du CMM ont été déformés au Crétacé.Les sédiments crétacés sont exposés dans la CO, mais seuls quelques affleurements sont connus dans le CMM. En revanche, beaucoup les informations de nombreuses lignes sismiques et de quelques puits traversant les unités crétacées sont disponibles sur cette zone. L’interprétation de quelques lignes sismiques sélectionnées du CMM a été contrôlée par les données de puits et et les observations de terrain, et la nature et le style des déformations observées ont été analysées. De cette façon, des discontinuités importantes et des structures tectoniques ont été identifiées, montrant que des failles ont été inversées tectoniquement par à-coups au Crétacé, avant l'orogenèse andine. Cette vision détaillée de l’évolution tectonique et sédimentaire de la série crétacée, surtout dans le CMM, met en évidence des discordances multiples résultant de multiples phases de déformation, de soulèvement et/ou de variations du niveau marin survenant au cours du Crétacé. Ceci est important pour comprendre les processus affectant la marge andine au Crétacé, puisque les interactions entre tectonique et variations eustatiques pourraient avoir été plus complexes que proposé antérieurement.L’analyse des traces de fission sur zircon et apatite et la modélisation thermique du Nord au Sud de la zone d'étude ont été faites sur des échantillons du Crétacé indiquant l'occurrence de deux événements thermiques et deux événements de refroidissement pour des unités anté-Campaniennes, et d'un réchauffement et d’un refroidissement pour les unités postérieures à ~ 70 Ma. Enfin, un régime de subduction cyclique pourrait expliquer les événements tectoniques extensifs et compressifs responsable des phases de dépôt, d'exhumation et d'érosion observées dans le CMM et l’OCO entre le Jurassique terminal et le Paléocène.L'analyse réalisée à l'aide de la stratigraphie et des cartes de faciès génère au chapitre 3, L'interprétation structurelle, chronostratigraphie en utilisant des diagrammes de roues, restauration structurelle schématique, permettant de reconnaître plusieurs cycles de dépôt (S1 à S5) limités par discordances (SU1 à SU5), sont le résultat de la fluctuation du niveau de la mer (cycles de régression-transgression) générée pour les événements tectoniques liés au régime de subduction des dalles.