Le cinéma ouest africain francophone face à la mondialisation des images : Etude comparative des contraintes, des pratiques et des enjeux entre le Burkina Faso et le Sénégal

par Mame Rokhaya Ndoye

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Florent Gaudez et de Gora Mbodj.

Le président du jury était Boubacar Camara.

Le jury était composé de Fatoumata Hane, Fatou Diop Sall, Lamine Ndiaye, Joyce Sebag, Olivier Thévenin.

Les rapporteurs étaient Bruno Péquignot.


  • Résumé

    Cette recherche est une étude des conditions sociales, économiques, culturelles de la production cinématographique en Afrique de l’ouest francophone en général, au Burkina Faso et au Sénégal en particulier, dans un contexte de mondialisation des images et de difficultés structurelles de la filière cinématographique.Notre objectif est de mettre en exergue les pratiques et les stratégies en termes de solutions optimales des réalisateurs de films à travers une analyse institutionnelle, historique et socioculturelle des systèmes de contraintes qui leur donnent naissance et les dynamisent. Les systèmes de contraintes sont une combinaison d’un ensemble de variables (paramètres et inconnues) et de contraintes, à prendre en compte par le réalisateur de films burkinabé et sénégalais car pouvant influencer, déterminer ou optimiser les solutions mises en place.Le point de départ de notre réflexion a été de considérer que l’analyse de ces pratiques et stratégies de réalisateurs de films burkinabés et sénégalais – acteurs rationnels évoluant dans un contexte contraignant sous l’angle boudonien – est indissociable de l’analyse des conditions sociales et du système d’interactions quiparticipent à leur mise en oeuvre et les légitiment. De ce fait, afin de cerner notre objet dans ses multiples facettes, plusieurs domaines sociologiques ont été mobilisés tout au long de cette recherche qui s’inscrit, d’unepart, dans la sociologie des professions, et d’autre part dans la sociologie des arts. Notre démarche emprunte ainsi son épistémologie et sa théorie à la sociologie des acteurs notamment les principes de la théorie générale dela rationalité. Nous avons, par ailleurs, fait appel accessoirement à la sociologie du cinéma, à l’économie de la culture et à la politique culturelle.Cette approche socio-anthropologique s’inscrit dans une démarche monographique et comparative entre deux pays de traditions cinématographiques différentes à savoir le Burkina Faso et le Sénégal. Un corpus exhaustif de45 réalisateurs de films a été établi par rapport à trois critères d’inclusion et de circonscription à notre population d’enquête afin d’offrir une comparaison, en termes de trajectoire ; de parcours biographique ; de conditions de travail ; de structures de références et d’activités hors-travail. Un premier niveau de comparaison a été effectué entre les réalisateurs de films de chaque pays, puis un deuxième sur l’ensemble de population afin de mesurer les similitudes et les divergences de parcours et de carrières.Notre approche donne lieu à une analyse qualitative du discours de notre population d’enquête afin de rendre compte des conditions de production. Elle s’appuie également sur une interprétation quantitative dans la mesure où nos données ont été utilisées comme des outils statistiques. Nous avons eu recours aux donnéesstatistiques de seconde main et établi un corpus filmique, qui comprend essentiellement les films de notre population d’étude, ils ont été utilisés en complément à l’éclairage de notre analyse.Et pourtant, derrière la rhétorique de la crise de la cinématographie ouest-africaine francophone, ils tournent !Notre thèse montre qu’en dépit de ce contexte de rareté, de précarité et de contrainte, les réalisateurs de films burkinabés et sénégalais mobilisent les ressources, établissent des coopérations pour continuer à exister en tantque groupe professionnel. Ils développent des plans d’organisation à travers des modèles économiques leur permettant de proposer une offre pertinente, tout en leur garantissant la viabilité de leurs activités dans le temps.Cette thèse offre, en définitive, une réflexion sur les enjeux de la production cinématographique et les mutationsau sein du groupe professionnel des réalisateurs de films burkinabés et sénégalais. Elle entend aussi reconceptualiser le cinéma ouest-africain francophone.

  • Titre traduit

    West african francophone cinema and images globalization : Comparative study on restrictions, practices and stakes between Burkina Faso and Senegal.


  • Résumé

    This thesis is a study of the social, economic and cultural conditions of the filmproduction in the West French speaking part of Africa, more particularly in Burkina Faso and Senegal in a world of images globalization facing structural difficulties of the film industry.Our main objective here, is to emphasize both customs and strategies regarding optimal solutions offered by the film directors threw an institutional, historical and sociocultural analysis of the constraints systems who create and empower them. Constraints systems are a combination of a set of variables (parameters and unknown) and constraints that can influence, determine or even maximize the solutions the film director work.The starting point of our reflexion was to consider that the analysis of the practices and strategies made by the senegalese and burkinabé film producers - rational actors evolving in a restrictive environment according to Boudon’s point of view - cannot be isolated from the social conditions and system of interaction who help their implementation and legitimate them. Therefore, to better understand our subject, several sociological areas were mobilized throughout the research which is forming part, first, of the sociology of the professions and then, of the sociology of arts. Thus, our approach is using its epistemology and theory of the sociology of actors, particularly the general theory of rationality principles. Furthermore, wedid use secondarily the sociology of film, the economy of culture and the cultural policy.This socio anthropological approach is part of a monographic and comparative processbetween two countries with different film custom namely Burkina Faso and Senegal. Acomplete body of 45 film producers was established based on three criteria of inclusion and district to the survey sample in order to make a comparison between biographical sketch, working conditions, reference bodies and non-working activities. A comparison was first made between the film producers of each countries and secondly on the overall population so as to bring out their journey and career similarities and differences.Our approach results in a qualitative analysis of our survey sample’ speech to report on the production’s conditions. It also rely on a quantitative interpretation considering the fact that our figures were used as statistical tools. We had recourse to second-hand statistical data and established a corpus of film mainly made of the survey population’s movies. We used them as a complement to contribute to the analysis.However, behind the rhetoric of the west african french-speaking cinematographic crisis, they still need quiet on the set! Our thesis shows that despite the context of scarcity, precarity and constraint, the burkinabé and senegalese film directors are still mobilising resources and establishing cooperation to keep on existing as a occupational group. They are developing organisation plans throughout economic models to make their offer more relevant by ensuring their activities viability over time.Ultimately, this thesis is a comprehensive analysis on the film production stakes and transformations within the burkinabé and senegalese film director occupational group. It also intends to reconceptualize the west african french speaking cinema.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Le cinéma ouest-africain francophone : et pourtant, ils tournent !


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Le cinéma ouest-africain francophone : et pourtant, ils tournent !
  • Dans la collection : Collection Logiques sociales
  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • ISBN : 978-2-343-18212-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-189
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.