Thèse soutenue

La place du personnel dans les opérations hôtelières milieu de gamme en France : les effets de l’engagement des collaborateurs au travail sur la qualité perçue par les clients

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gaétan Talens
Direction : Bernard Ruffieux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance le 07/06/2018
Etablissement(s) : Université Grenoble Alpes (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale sciences économiques (Grenoble ; 1999-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'économie appliquée de Grenoble (2003-....)
Jury : Président / Présidente : Alexis Garapin
Examinateurs / Examinatrices : Bernard Ruffieux, Philomène Bayet-Robert, Jens Friis Jensen, Charlotte Semay
Rapporteurs / Rapporteuses : Eric Giraud-Héraud, Dominique Peyrat-Guillard

Résumé

FR  |  
EN

Dans un environnement concurrentiel et des modes de vie et de consommation en évolution permanente, l’offre hôtelière et les services développés autour de l’hébergement et de la restauration tels qu’offerts aujourd’hui ne garantissent plus toujours ni l’attractivité ni la rentabilité nécessaire à la pérennité du modèle économique de ce secteur. La modélisation d’une "nouvelle" hôtellerie est nécessaire afin de répondre aux attentes de la clientèle tout en tenant compte des coûts et des contraintes d’exploitation, notamment le « service hôtelier » jouant un rôle déterminant dans les processus de production et de distribution du service ainsi que dans la qualité perçue par le client. Les déterminants de la performance opérationnelle hôtelière ont évolué au cours de différents cycles transformant le « moderne » en « traditionnel ».Cette thèse débute par l’exploration de ces évolutions dans les hôtels milieu de gamme en France au travers d’une étude de terrain menée dans douze hôtels ainsi qu’au siège du groupe AccorHotels en France. Cette étape, interrogeant sur l’avenir de l’hôtellerie milieu de gamme en France, a soulevé des questions de recherche interrogeant l’importance du personnel dans la production de produits et services hôteliers milieu de gamme dans notre société, et plus largement du capital humain (au sens microéconomique) dans l’hôtellerie. Nous avons ainsi décidé d’explorer les liens entre le personnel et la performance opérationnelle hôtelière. Celle-ci est composée des résultats économiques, de la qualité perçue par les clients ainsi que des paramètres liés au contexte des hôtels. A partir d’une étude approfondie portant sur l’ensemble des méthodologies et mesures du capital humain, nous avons choisi de le mesurer via l’engagement des collaborateurs au travail en nous appuyant sur un échantillon de 146 hôtels milieu de gamme (représentant 3740 collaborateurs) du groupe AccorHotels en France. Nous avons également mesuré, pour chacun de ces hôtels, un ensemble de données de contexte (taille, localisation, mix client, niveau de digitalisation, rénovations, …), le résultat d’exploitation (Earnings Before Interest Taxes), le chiffre d’affaires par chambre disponible (RevPar) et une mesure de la qualité perçue par les clients (Reputation Performance Score).Cette thèse montre les liens existants entre le résultat d’exploitation par chambre, la qualité perçue par les clients et l’engagement des collaborateurs au travail. Nous développerons leurs antécédents respectifs ainsi que la nature de leurs relations statistiques croisées.Cette thèse montre qu’en tant qu’antécédent significatif de la qualité perçue par les clients (lui-même antécédent du résultat d’exploitation), l’engagement des collaborateurs au travail est déterminant dans l’obtention d’une meilleure performance pour les hôtels milieu de gamme en France. Pour aller plus loin, l’identification d’une typologie d’hôtels basée sur ces liens permet d’obtenir simultanément une vision globale et segmentée de l’hôtellerie milieu de gamme en France et du rôle par type d’hôtels du personnel pour l’acquisition d’une performance élevée.