Nouveaux modèles pour le criblage de modulateurs / perturbateurs des voies de signalisation régulées par les Liver X receptors

par Allan Fouache

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes - populations - interactions

Sous la direction de Jean-Marc Lobaccaro et de Amalia Trousson.

Le jury était composé de Hervé Guillou, Karine Gauthier, Véronique Coxam.

Les rapporteurs étaient Pascal Carato, Hervé Guillou.


  • Résumé

    Les Liver X Receptors (LXRs) sont des facteurs de transcription appartenant à la superfamille des récepteurs nucléaires présents chez l’homme sous deux isoformes : LXRα et LXRβ. Ces isoformes ont des rôles redondants et spécifiques dans l’homéostasie du cholestérol, des stéroïdes et dans l’immunité. Comme d’autres récepteurs nucléaires, les LXRs sont la cible de ligands exogènes pouvant impacter leur activité. Ce phénomène est à double tranchant. D’une part, une modulation précise et spécifique des LXRs conduirait au développement de molécules thérapeutiques. D’autre part, des perturbations inappropriées des voies de signalisation LXRs mèneraient à l’identification de nouveaux Endocrine Disruptor Chemicals (EDCs). Dans le cadre de cette thèse, j’ai analysé les modalités de fixation et les activités de ligands flavonoïdes sur les LXRs. Ceci a conduit à la découverte de profils de liaison spécifiques en fonction des activités agonistes/antagonistes. J’ai également pu mettre au point un système de criblage in vivo de ligands des LXRs chez le modèle Drosophila melanogaster. Cet outil permet la discrimination de ligands agonistes par quantification optique de la fluorescence chez les larves. Dans le but de découvrir des ligands des LXRs spécifique de l’isoforme, j’ai entrepris la construction d’un double système de criblage autorisant l’analyse simultanée de l’action d’une molécule sur LXRα et LXRβ. L’ensemble de ces résultats se montrent prometteurs dans la synthèse ou la découverte de molécules thérapeutique ainsi que dans l’identification d’EDCs.

  • Titre traduit

    New models for the screening of modulators / disturbers of signal channels regulated by Liver X receptors


  • Résumé

    Liver X Receptors (LXRs) are transcription factors among the nuclear receptors superfamily present in humans under two isoforms: LXRα and LXRβ. These isoforms have redundant and specific roles in cholesterol homeostasis, steroids, and immunity. Like other nuclear receptors, LXRs are targets of exogenous ligands that can impact their activity. This phenomenon is double-edged. On the one hand, precise and specific modulation of LXRs would lead to the development of therapeutic molecules. On the other hand, inappropriate disturbances of LXRs signaling pathways would lead to the identification of new Endocrine Disruptor Chemicals (EDCs). As part of this thesis, I analyzed the binding way and the activities of flavonoid ligands on LXRs. This led to the discovery of specific binding pattern depending on agonist/antagonist behavior. I have also been able to develop an in vivo screening system for LXRs ligands in the Drosophila melanogaster model. This tool allows the discrimination of agonist ligands by optical quantification of fluorescence in larvae. In order to discover LXRs isoforms- specific ligands, I started the construction of a double screening system allowing the simultaneous analysis of molecule activity on LXRα and LXRβ. All these results are promising in synthesis or discovery of therapeutic molecules as well as in the ECDs identification.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.