Thèse soutenue

Contextualisation didactique et enseignement de l'EPS en Haïti et en Martinique aux deux premiers cycles de l'école fondamentale et à l'école élémentaire : analyse comparée des systèmes d'enseignement et des interactions didactiques dans le cadre d'une approche socio-didactique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Preslet Megie
Direction : Marie-Paule Poggi-CombazFrédéric Anciaux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance le 19/04/2018
Etablissement(s) : Antilles
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Milieu insulaire tropical : dynamiques de développement, sociétés, patrimoine et culture dans l'espace Caraïbes-Amériques (Pointe-à-Pitre)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherches et de ressources en éducation et formation (Les Abymes, Guadeloupe)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Marie-Paule Poggi-Combaz, Frédéric Anciaux, Rodica Ailincai, Nathalie Wallian, Christian Alin, Antoine Delcroix
Rapporteurs / Rapporteuses : Rodica Ailincai, Nathalie Wallian

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse met en évidence deux systèmes d’éducation scolaire au sein d’une seule discipline d’enseignement (EPS) à travers une analyse comparée. Cette dernière consiste à faire ressortir les points convergents et divergents, à étudier les actes didactiques et de contextualisation et à analyser les spécificités des interactions didactiques dans les deux territoires. Tout cela est donc centré sur cette problématique d’étude : « Quels sont les effets de contexte spécifiques sur l’évolution des savoirs dans la classe et sur les conditions de leur transmission ? ». Les principaux résultats sont traités et analysés à deux niveaux : macro et micro. Pour le macro, il s’agit d’une analyse comparée des systèmes d’éducation scolaire et de l’organisation de l’EPS en Haïti et en Martinique selon différents éléments : l’organisation de la scolarité, les principales réformes éducatives, le profil pédagogique des enseignants des deux premiers cycles de l’école fondamentale et de l’école élémentaire, les programmes d’EPS et les activités physiques, sportives et artistiques (APSA) proposées. Pour le micro, il s’agit d’une analyse comparée qui s’appuie sur le curriculum déclaré (entretiens ante et post) et le curriculum réel (observations filmées). Ce travail de recueil de données est réalisé dans huit établissements scolaires pour un total de trente classes, seize par territoire. Les niveaux choisis sont les 1ère, 3e, 5e et 6e années fondamentales en Haïti et CP, CE2, CM1 et CM2 en Martinique. La distinction entre le niveau macro et celui du micro porte essentiellement sur le volet contextuel de notre étude. Ainsi, le macro s’intéresse aux effets du contexte et le micro aux effets de contexte. Ces deux niveaux distincts sont donc complémentaires.