Thèse soutenue

Hydrogel de nanocapsules lipidiques chargées en lauroyl-gemcitabine pour le traitement local du glioblastome

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Chiara Bastiancich
Direction : Frédéric LagarceFabienne DanhierVéronique Préat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Pharmacie
Date : Soutenance le 12/04/2018
Etablissement(s) : Angers en cotutelle avec Universite catholique de louvain (Belgique)
Ecole(s) doctorale(s) : Biologie-Santé
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : 5 - MINT (Micro et nanomédecines biomimétiques - Micro et nanomédecines biomimétiques
Jury : Président / Présidente : Olivier Feron
Examinateurs / Examinatrices : Guillaume Bastiat
Rapporteurs / Rapporteuses : Pierre Sonveaux, Bernard Gallez

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Le glioblastome (GBM) est une tumeur maligne du cerveau très agressive et actuellement incurable. Après le traitement standard, le GBM récidive toujours à cause de son caractère invasif et de sa résistance aux agents chimiothérapeutiques alkylants. Dans cette thèse, nous avons évalué la faisabilité, l'efficacité et la tolérance de l’hydrogel « nanocapsules lipidiques chargées en Lauroyl-gemcitabine » (GemC12-LNC) pour le traitement local du GBM. GemC12-LNC a été préparé par un procédé d'inversion de phase. Il est injectable, adapté à l'implantation cérébrale et capable de libérer de façon prolongée le médicament in vitro. Chez les souris saines, aucune inflammation, apoptose ou activation de la microglie n’a été observée après exposition à l'hydrogel, ce qui suggère que ce système est bien toléré. L'injection intra-tumorale de GemC12-LNC dans un modèle de GBM U87 sous-cutané et orthotopique a réduit de façon significative la croissance tumorale et a augmenté la survie médiane de l'animal par rapport aux contrôles, respectivement. De plus, en vue d’une meilleure relevance clinique, une technique de résection tumorale reproductible du GBM U87 et du gliosarcome 9L a été mise au point et l'hydrogel GemC12-LNC a réduit les récidives chez les souris et les rats, respectivement. En conclusion, l'efficacité et la tolérance de l’hydrogel GemC12-LNC ont été démontrées in vitro et in vivo. Cette formulation simple peut être injectée directement dans la cavité de résection du GBM, et combine les propriétés avantageuses des nanomédecines et des hydrogels. GemC12-LNC peut donc être considéré comme un système d'administration prometteur et innovant pour le traitement local du GBM.