Thèse soutenue

L'immeuble d'habitation parisien 1919-1939 : 6000 édifices de 4 étages et au-delà, plusieurs courants architecturaux, une strate originale dans l'histoire de la ville

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claude Somek
Direction : Simon Texier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'Art, Histoire de l'Architecture
Date : Soutenance le 16/10/2018
Etablissement(s) : Amiens
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale en Sciences humaines et sociales (Amiens)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche en arts et esthétique (Amiens ; 2008-....)
Jury : Président / Présidente : Jean-Yves Andrieux
Examinateurs / Examinatrices : Simon Texier, Estelle Thibault, Lorenzo Vinciguerra
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean-Yves Andrieux, Estelle Thibault

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

La thèse a pour objet d'étudier les immeubles d'habitation parisiens construits entre 1919 et 1939. Il s'agit, pour cette période sacrifiée par l'historiographie contemporaine, de mettre en évidence une "strate architecturale originale de l'habitat", terme qui illustre l'ensemble des caractéristiques des édifices : situation dans la parcelle, plan des étages, toiture, système constructif, décoration externe, équipement des appartements. La diversité de cette strate s'exprime grâce à des catégories spécifiques, sans référence aux termes de Modernité, Modernisme et Modernisation, déjà préemptés par les historiens de l'architecture, en préférant ceux d'Art déco (affirmé ou dépouillé), Innovation (affirmée ou tempérée), Éclectisme post-haussmannien, permettant de prendre en compte l'ensemble du corpus, immeubles de rapport ou logements sociaux. La méthode utilisée, à la fois quantitative et qualitative, consiste à travailler sur un corpus quasiment exhaustif de deux mille quatre cent-trente opérations immobilières correspondant à 6000 immeubles, garantissant ainsi la pertinence des résultats obtenus quant aux caractéristiques externes de la strate et à étudier en détail un sous-ensemble du corpus, tirant parti des éléments contenus dans les archives, les revues et les ouvrages de la période, et permettant d'obtenir des données sur les architectes, les commanditaires et les immeubles et des analyses plus complètes sur l'habitat. Cette thèse constitue une source qui devrait aider les chercheurs à explorer en détail les œuvres d'architectes méconnus, les matériaux utilisés et les liens entre architectes et commanditaires, ou entre architectes et entreprises de construction