Thèse soutenue

Les communications des organisations à vocation sociale au Sénégal autour des enfants mendiants ou Talibés : comprendre les enjeux, analyser les dispositifs, actions et outils au service des publics vulnérables

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : El Hadji Mouhamadou Fadilou Diallo Ba
Direction : Françoise BernardVincent Meyer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance le 13/12/2018
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Cognition, Langage et Education (Aix-en-Provence ; 2000-....)
Jury : Président / Présidente : Alain Kiyindou
Examinateurs / Examinatrices : Vincent Meyer, Alain Kiyindou, Sylvie Thiéblemont-Dollet
Rapporteurs / Rapporteuses : Sylvie Thiéblemont-Dollet

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche a permis de confirmer deux hypothèses de la communication sociale selon lesquelles la communication de persuasion fait évoluer les idées et la communication engageante fait changer les comportements. Appliquée à la problématique de la mendicité des enfants Talibés au Sénégal, cette thèse nous a amené à revisiter les origines d’une ''bonne'' tradition sociale bien ancrée qui connait, aujourd’hui, une déviation économique et péjorative. Pour lutter contre la maltraitance de ces enfants, l’ONG Symbiose développe une communication persuasive qui n’a pas donné les résultats de changement de comportement escomptés chez les partenaires. Á l’intention de ce public, nous avons conduit une expérience de communication engageante avec le principe de l’acte préparatoire retenu comme soubassement technique du protocole. 2 actes préparatoires même qui sont aussi formulés l’intention d’une partie des sujets expérimentaux, pour mieux s’attaquer à une cause sociale devenue problématique, et donc plus difficile à modifier.À terme, le double acte préparatoire a révélé sa perspicacité : à souscrire le public, à les engager et à modifier leurs conduites. Des facultés d’entrainement plus intenses observés pour 2 actes préparatoires qui convergent avec le cadre théorique de notre étude et confirme que : le nombre d’actes préparatoires soutient le changement comportemental. Mieux, pour avoir eu à augmenter ses engagements initiaux, une partie du public a fait montre de changements instituants, qui à l’analyse, sont beaucoup plus (re)liés au principe de l’identification de l’action.