Thèse soutenue

Etude épidémiologique des activités sportives : évolution de la participation des adolescents et détection des sous-groupes à risque de blessure : approche locale et culturelle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maxime Luiggi
Direction : Jean Griffet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du Mouvement Humain
Date : Soutenance le 08/10/2018
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences du Mouvement Humain (Marseille)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut des Sciences du Mouvement Etienne Jules Marey (ISM)
Jury : Président / Présidente : Eric Berton
Examinateurs / Examinatrices : Yannick Stephan, Christophe Maïano, Anne Vuillemin, Eric Berton
Rapporteurs / Rapporteuses : Bastien Soulé, Natacha Heutte

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

La pratique d’activité physique sportive ‘APS’ est un facteur de santé. Le sport est une forme d’activité physique ‘AP’ qui aide à atteindre les taux recommandés journaliers. Des plans de promotion des APS sont adoptés par les Etats Européens. Mais la pratique sportive recèle aussi des risques. Certaines blessures sportives génèrent des troubles de santé à long terme. La promotion de l’activité sportive est face à un paradoxe. Moyen d’être en bonne santé, elle comporte des risques liés aux modalités de pratique. Pour connaître l’ampleur de ces effets, des études épidémiologiques sont nécessaires. Elles aideront à déterminer les sous-groupes d’adolescents sportifs, et parmi eux, ceux qui sont à risque de blessure. En France, les études menées sont représentatives de la population nationale. En revanche, aucune n’a estimé la participation et les facteurs de risque en se focalisant sur la population adolescente. Aussi, la littérature internationale fait ressortir des variations de résultats en fonction de l’environnement de vie des participants. Nous avons donc réalisé des enquêtes épidémiologiques auprès de la population adolescente d’un département français spécifique : les Bouches-du-Rhône. Celui-ci se caractérise par un haut-niveau de pauvreté et d’inégalité. Par hypothèse, les résultats différent de ceux obtenus à l’échelon national. En plus des mesures objectives de participation et de blessures, nous avons questionné les adolescents sur les expériences qu’ils aimaient vivre dans leur sport préféré. Cette connaissance vise le développement d’initiatives de promotion de l’activité sportive adaptées aux goûts de cette population. (résumé non complet)