Nombres presque premiers jumeaux sous une conjecture d'Elliott-Halberstam

par Nathalie Debouzy

Thèse de doctorat en Mathématiques et informatique

Sous la direction de Olivier Ramaré.

Soutenue le 28-06-2018

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Mathématiques et Informatique de Marseille (Marseille) , en partenariat avec Institut de mathématiques de Marseille (laboratoire) .

Le président du jury était Etienne Fouvry.

Le jury était composé de Cécile Dartyge, Joël Rivat, Stéphane Louboutin, Jie Wu.

Les rapporteurs étaient Alessandro Zaccagnini.


  • Résumé

    Nous affinons le crible asymptotique de Bombieri afin d’obtenir un asymptotique en variables localisées. Comme conséquence, nous démontrons, sous la conjecture d’Elliott-Halberstam, qu’il existe une infinité de nombres presque premiers jumeaux, c’est à dire tels que pour tout ε > 0, p est premier et p−2 est soit premier, soit de la forme p1p2 où p1 < Xε, et nous en donnons un asymptotique. A ce travail s’ajoutent deux chapitres : d’un côté, une preuve montrant comment une méthode sans crible préliminaire donne un résultat plus faible en nécessitant une hypothèse plus forte, ce qui nous permettra de détailler plusieurs estimations et de souligner l’intérêt de notre approche. D’un autre côté une exposition pédagogique d’une méthode donnant un accès facile et explicite à plusieurs estimations de moyennes de fonctions multiplicatives.

  • Titre traduit

    Twin almost primes under a Elliott-Halberstam conjecture.


  • Résumé

    We improve Bombieri’s asymptotic sieve to localise the variables. As a consequence, we prove, under a Elliott-Halberstam conjecture, that there exists an infinity of twins almost prime. Those are prime numbers p such that for all ε > 0, p −2 is either a prime number or can be written as p1p2 where p1 and p2 are prime and p1 < Xε, and we give the explicit asymptotic. In addition to this main work, there are two other chapters: the first one gives an asymptotic of prime numbers p such p−2is either a prime number or a product of three primes without using a preliminary sieve and so a stronger conjecture was needed. Hence this part shows the strength of the preliminary sieve and presents a few detailed sommations, most of them involving the Möbius fonction, that could be useful. The second one presents an easy and explicit method to calculate an average order of multiplicative functions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.