Thèse soutenue

Les formes publiques de courtage informationnel : l’exemple des services géoCulture

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Olivier Thuillas
Direction : Bertrand LegendreIsabelle Klock-Fontanille
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance le 30/11/2017
Etablissement(s) : Sorbonne Paris Cité
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis)
Partenaire(s) de recherche : établissement de préparation : Université Sorbonne Paris Nord (Bobigny, Villetaneuse, Seine-Saint-Denis ; 1970-....)
Laboratoire : Laboratoire des sciences de l'information et de la communication (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis)
Jury : Président / Présidente : Laurent Petit
Examinateurs / Examinatrices : Malte Behrmann
Rapporteurs / Rapporteuses : Laurent Petit, Pierre Moeglin

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les plates-formes publiques d’accès aux contenus culturels sont aujourd’hui marginales au regard du développement mondial des plates-formes privées. Le modèle du courtage informationnel permet d’observer et de décrire ces plates-formes en analysant la fonction centrale d’intermédiation et son positionnement vis-à-vis de l’amont et de l’aval de la plateforme elle-même. L’analyse des services géoCulture permet de qualifier ces formes publiques de courtage informationnel et de les différencier des plates-formes privées. Remplissant des missions de service public, les plates-formes étudiées se caractérisent par une forte volonté de coopération entre les acteurs et d’éditorialisation des contenus. Leur développement reste cependant freiné par la poursuite d’objectifs divergents voire contradictoires. En particulier,l’objectif d’animer une communauté de contributeurs l’emporte sur l’objectif de développement des usages, alors que ce dernier reste la priorité absolue des plates-formes privées.