Thèse soutenue

Régulation de la migration des cellules cancéreuses coliques HCT-116 par la sous-unité α1D et du canal SK3 par la voie AMPc-PKA

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yann Fourbon
Direction : Christophe Vandier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé
Date : Soutenance le 06/10/2017
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire ; 2012-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Nutrition, croissance et cancer (Tours)
Jury : Président / Présidente : Morad Mohammadpour Roudbaraki
Examinateurs / Examinatrices : Aurélie Chantôme
Rapporteurs / Rapporteuses : Mathieu Gautier, Aubin Penna

Résumé

FR  |  
EN

De plus en plus d'études désignent les canaux K+ et Ca2+ comme de nouvelles cibles très prometteuses pour des thérapies anticancéreuses. Parmi ces canaux, les canaux SK3 et CaV1.3 ont été identifiés comme des régulateurs de la migration des cellules cancéreuses. Lors de mes travaux de thèse, nous avons découvert une nouvelle voie de signalisation montrant que la protéine αlD du canal CaVl.3 est impliquée dans la régulation de l'homéostasie Ca2+ ainsi que dans la migration cellulaire, par un mécanisme indépendant de sa fonction canonique. En parallèle nous avons identifié des résidus sérines du canal SK3 qui sont importants dans la régulation négative du canal SK3 par l'activation de la voie AMPc-PKA. Ces résultats suggèrent également que l'Ohmline, un éther-lipide de synthèse, inhibiteur du canal SK3, ne réduit pas l' activité du canal SK3 en favorisant sa phosphorylation suite à l'activation de la voie AMPc-PKA.