Thèse soutenue

Election, héritage, apprentissage : la transmission chez les pirates dans la culture populaire anglophone

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Benjamin Mauduit
Direction : Georges-Claude Guilbert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Langue Vivante d'Anglais
Date : Soutenance le 17/11/2017
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Interactions culturelles et discursives (Tours)
Jury : Président / Présidente : Anne Dunan-Page
Examinateurs / Examinatrices : Philippe Brillet, Florence Binard
Rapporteurs / Rapporteuses : Denis Mellier, David Roche

Résumé

FR  |  
EN

Le but de ce travail est d'analyser les représentations des pirates dans la culture populaire anglophone, représentations qui s'inspirent en premier lieu d'un contexte historique et tendent à montrer les pirates comme des révoltés aux prétentions démocratisantes face aux puissances absolutistes, faisant de l'élection un principe maître qui fait écho à différentes visions de l'implication politique des XXe et XXIe siècles. En parallèle se développe la notion d'une attirance inévitable pour la piraterie due aux liens du sang, un héritage qui mène souvent à diverses formes d'hybridation en mettant sans cesse en question les contenus ainsi transmis. Enfin, que l'on parle d'élection ou d'héritage, ce qui est transmis doit être appris, et les modalités de cet apprentissage sont variables bien que s'inscrivant dans un schéma reconnaissable à travers les artefacts culturels examinés.