Thèse soutenue

Nouveaux rôles du régulateur de l'immunité MYB30 dans le développement d'Arabidopsis thaliana

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Vincent Duplan
Direction : Susana Rivas
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Interactions plantes-microorganismes
Date : Soutenance le 15/12/2017
Etablissement(s) : Toulouse 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire des interactions plantes micro-organismes

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

MYB30 est un facteur de transcription d’Arabidopsis thaliana connu pour son rôle de régulateur positif des défenses via la production d’acides gras à très longue chaîne (VLCFA). La cuticule, une couche hydrophobe protectrice qui recouvre les parties aériennes de la plante, est composée majoritairement de molécules lipidiques dérivées des VLCFA. Dans cette thèse, nous avons montré que le gène MYB30 est exprimé dans les cellules épidermiques de l’embryon, à une étape du développement qui coïncide avec la mise en place de la cuticule embryonnaire. Nos travaux révèlent que lors de l’embryogenèse, MYB30 contrôle l’expression de gènes de biosynthèse de la cuticule et la production de composés cuticulaires. En accord avec cela, nous avons montré que MYB30 est requis pour la formation d’une cuticule embryonnaire fonctionnelle. De plus, l’expression de MYB30 est dépendante de GASSHO1 et GASSHO2 (GSO1/2), deux récepteurs de type Receptor Like Kinase (RLK) impliqués dans une voie de signalisation spécifique à la graine, nécessaire pour la formation de la cuticule chez l’embryon. Nos données indiquent également que MYB30 régule négativement l’expression de GSO2, et que MYB30 pourrait agir en aval des deux RLK pour la formation de la cuticule embryonnaire. D’autre part, nous avons montré que ces deux RLK jouent également un rôle positif dans l’activation des réponses immunitaires de la plante adulte. Enfin, notre étude indique que MYB30 est aussi impliqué dans l’élongation cellulaire chez les plantules étiolées probablement via la régulation de la production de composés pariétaux. En conclusion, ces travaux identifient de nouveaux rôles pour MYB30, et le placent à l’interface entre les réponses de défense et le développement de la plante.