Thèse soutenue

Développement des capacités métalinguistiques chez des élèves apprenant une langue étrangère en utilisant la poésie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Qianhong Jiang
Direction : Michel FavriaudAndré Tricot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Didactique des langues
Date : Soutenance le 02/10/2017
Etablissement(s) : Toulouse 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication (Toulouse)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Lettres, langages et arts (Toulouse)
Jury : Président / Présidente : Claire Tardieu-Garnier
Examinateurs / Examinatrices : Michel Favriaud, André Tricot, Brigitte Quéré Gruson
Rapporteurs / Rapporteuses : Claire Tardieu-Garnier, Brigitte Quéré Gruson

Résumé

FR  |  
EN

La thèse actuelle propose un modèle interactif de capacité métalinguistique, de poésie et d'apprentissage des langues étrangères. Elle vise à examiner l'influence du cours d'anglais langue étrangère basé sur la poésie sur la capacité métaphonologique des élèves, et à explorer des relations entre leur capacité métaphonologique et les facteurs d'apprentissage tels que la pédagogie des enseignants, les stratégies d'apprentissage des langues des apprenants, l'exposition linguistique à l’anglais en dehors de la classe et les commentaires des élèves sur le cours d’anglais auquel on a intégré de la poésie. Deux études de cas visent à enquêter sur le développement de la capacité métaphonologique des élèves dans le cours d’anglais avec poésie, ainsi que les relations mentionnées ci-dessus. Une combinaison de méthodes quantitatives et de méthodes qualitatives est utilisée dans cette thèse. Les résultats de la quasi-expérience indiquent que la classe d'anglais prenant appui sur la poésie facilite le développement de la capacité métaphonologique des élèves dans une certaine mesure. La théorie de Bialystok (2001, 2012), la « noticing hypothesis » de Schmidt (Schmidt, 2010) et la poétique cognitive de Tsur (2008) sont utilisées pour analyser et expliquer les résultats des tests de capacité métaphonologique.