Thèse soutenue

Essai de caractérisation socio-spatiale de la banlieue est de Beyrouth : étude de cas des municipalités de Jdeideh el Metn et Fanar

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jennifer Maeva Casagrande
Direction : Dominique Badariotti
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Urbanisme
Date : Soutenance le 29/09/2017
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la Terre et Environnement (Strasbourg ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire image, ville et environnement (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Christiane Weber
Rapporteurs / Rapporteuses : Kamala Marius-Gnanou, Eric Verdeil

Résumé

FR  |  
EN

Dans le contexte libanais, au regard des problématiques mentionnées dans la littérature grise concernant les questions urbaines, les informations telles que données démographiques, cadastre, plan de zonage qui devraient être accessibles dans les institutions de production, conformément à la loi en vigueur ne le sont malheureusement pas. Pour exemple, le dernier recensement exhaustif de la population remonte à 1932 lors du mandat. Le manque récurrent d’accessibilité aux données ainsi que les problèmes concernant leur fiabilité, nous ont mené à constituer notre propre base de données (morphologique et démographique) soumise à une méthodologie rigoureusement définie que nous allons vous présenter pour tenter de caractériser la périphérie est beyrouthine dont l’hétérogénéité nous a conduit à le choisir comme terrain d’étude. Le caractère hétéroclite de certains de ses fragments résultant de différents facteurs sociaux, économiques et politiques nous mènent à interroger la relation, voire l’impact que peut revêtir la forme urbaine sur la structuration socio-spatiale du site et nous a permis de faire une estimation de la population de l’aire étudiée proche des chiffres fournis officieusement.