Thèse soutenue

Caractérisation et optimisation de biomatériaux pour le traitement de la hernie diaphragmatique congénitale à large défect

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne Schneider
Direction : Joseph HemmerléFrançois Becmeur
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie physique
Date : Soutenance le 21/09/2017
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Physique et chimie-physique (Strasbourg ; 1994-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Biomatériaux et bioingénierie (Strasbourg ; 2013-....)
Jury : Président / Présidente : Nadia Bahlouli
Examinateurs / Examinatrices : Julia Boubnova
Rapporteurs / Rapporteuses : Pierre Weiss, Sophie Gangloff

Résumé

FR  |  
EN

Les prothèses diaphragmatiques en ePTFE utilisées dans la hernie diaphragmatique congénitale à large défect ont une faible étirabilité, ce qui entrainera des récidives herniaires au cours de la croissance de l’enfant. En effet, l’analyse en imagerie montre que la surface du diaphragme grandit de 4-5 fois jusqu’à l’adolescence. De plus, les mesures de rigidité des surfaces de prothèses explantés, montrent l’influence des contraintes mécaniques appliquées sur la structure des matrices extracellulaires néoformées. Afin de favoriser l’intégration tissulaire du ePTFE, nous avons testé un moyen de fonctionnaliser le ePTFE avec la polydopamine sur une seule face. Le revêtement nanoscopique favorise la colonisation cellulaire. Enfin, ce travail de thèse présente une méthode originale de réalisation d’une nouvelle membrane bicouche avec des propriétés mécaniques conformes aux exigences chirurgicales. Ce biomatériau innovant et prometteur fait actuellement l’objet d’une Déclaration d’invention.