Thèse soutenue

Essai sur la politique fiscale, la dette publique, et la croissance : applications au Vietnam

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Duc Anh Le
Direction : Amélie Barbier-GauchardPhu Nguyen Van
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance le 13/01/2017
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Augustin Cournot (Strasbourg ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Bureau d'économie théorique et appliquée (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : António Afonso
Examinateurs / Examinatrices : Marc-Alexandre Sénégas, Moïse Sidiropoulos, Cuong Le Van
Rapporteurs / Rapporteuses : António Afonso, Alexandru Minea

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse vise à contribuer à des études récentes portant sur les effets des dépenses publiques, de la fiscalité, de la dette publique et de la productivité totale des facteurs sur la croissance économique, en particulier dans le cas du Vietnam. Avant d’aller plus loin, cette thèse présente un aperçu du contexte économique du Vietnam au cours des dernières décennies, notamment en termes de croissance économique, de contrôle de l’inflation, de système fiscal et son renouvellement, de la réduction de la pauvreté et de la dette publique. D’une part, cette thèse distingue la dette publique en deux types : la dette intérieure et la dette extérieure et fournit un message principal selon lequel une augmentation de l’impôt sur le rendement des actifs peut avoir un impact positif sur les valeurs d’équilibre des principales variables macroéconomiques exprimées en ratios de capital physique (consommation, dépenses publiques et dette intérieure). Deuxièmement, parmi les autres facteurs de production, seule la main-d’œuvre provinciale exerce un effet positif sur la croissance économique provinciale alors que les dépenses publiques n’ont pas d’effets significatifs sur la croissance au cours de la période 2000-2007. Enfin, la décentralisation des dépenses publiques favorisera la croissance économique si la part des dépenses des collectivités locales est suffisamment faible, part déterminée par le rapport de l’élasticité des dépenses des collectivités locales à la somme des élasticités des collectivités locales et du gouvernement central. Les résultats de l’estimation montrent que la décentralisation des dépenses publiques dans le cas du Vietnam a un impact positif sur la croissance économique, un niveau plus élevée de décentralisation des dépenses publiques conduisant à une croissance économique plus élevée.