Thèse soutenue

Contribution à la caractérisation de la locomotion des personnes hémiparétiques en situation écologique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Tong Li
Direction : Gilbert PradelNicolas Roche
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du sport et du mouvement humain
Date : Soutenance le 03/11/2017
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain (Orsay, Essonne ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Handicap neuromusculaire : physiopathologie, biothérapie et pharmacologie appliquées (Versailles ; 2015-....) - Handicap neuromusculaire : Physiopathologie, Biotechnologies et Pharmacologie appliquée
établissement de préparation de la thèse : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (1991-....)
Jury : Président / Présidente : Raphaël Zory
Rapporteurs / Rapporteuses : Olivier Français, Éric Watelain

Résumé

FR  |  
EN

L'évaluation clinique des patients hémiparétiques, avant et après un traitement, est une étape indispensable dans la prise en charge de leurs troubles de la marche. L’analyse tridimensionnelle quantifiée de la marche (AQM) permet de mesurer à chaque instant du cycle de marche différent paramètres. Néanmoins l’AQM est effectuée dans un environnement clinique forcément différent d’un environnement réel. Ce qui constitue donc une limite dans l’interprétation des résultats obtenus avec cet outil bien qu’elle soit considéré au jour d’aujourd’hui comme le gold standard pour l’évaluation de la marche. De fait le manque d’un autre dispositif permettant une évaluation précise de la marche en situation écologique a été largement pointé du doigt par les praticiens et ceci nous a conduit à réaliser ce travail de thèse. L’objectif de cette thèse était de développer un système de capteurs qui peut mesurer les paramètres de la marche des personnes hémiparétiques en situation écologique. Pour ce faire, les travaux de thèse sont consacrés à la mise en oeuvre d’algorithmes d’estimations d’orientation, à la conception de l’électronique du capteur de mouvement et du logiciel qui permettra la fusion des données. Pour que le système soit optimisé pour la marche des patients hémiparétiques, un nouvel algorithme de découpage automatique des données en fonction du cycle de marche a été développé en ayant recours à des télémètres en radio fréquence. Le nouveau système que nous proposons est basé sur une architecture distribuée de capteurs sans fil. Sa facilité de mise en place, sa compacité et son poids (léger) limitent les perturbations qu’il pourrait introduire lors de lamarche du patient. Différentes expérimentations ont été conduites pour évaluer la précision de la quantification des angles articulaires, la précision de la synchronisation des capteurs, la précision de la détection des évènements de la marche et la robustesse dans le cas d’une marche pathologique. Les valeurs des paramètres estimés par le système proposé ont étécomparées avec celles issues du système AQM. Le système montre une bonne robustesse lors de son utilisation dans le cas de la marche pathologique.De plus ils montrent que les différences entre les résultats acquis avec l’AQM et ceux acquis avec le système multi-capteur sans fil proposé sont très faibles.