Thèse soutenue

L’articulation entre modèles d’affaires et stratégies face à un changement technologique majeur Cas des acteurs du livre numérique en France : Cas des acteurs du livre numérique en France

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Adeline Buton
Direction : Pascal Corbel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance le 04/07/2017
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de recherche en management (Guyancourt, Yvelines) - Laboratoire de recherche en management (Guyancourt, Yvelines)
établissement opérateur d'inscription : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (1991-....)
Jury : Président / Présidente : Philippe Monin
Examinateurs / Examinatrices : Pascal Corbel, Jean-Philippe Denis, Jean-Yves Mollier
Rapporteurs / Rapporteuses : Cécile Ayerbe Machat, Benoît Demil

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le business model (ou BM, ou modèle d’affaires) est une notion popularisée par les praticiens dès la fin des années 90. Depuis, elle est l’objet de discussions au sein de la sphère académique : si sa définition fait consensus, son intérêt, ses composantes et sa relation avec la stratégie font débat. Nous nous sommes attachée à analyser l’articulation entre les concepts de modèle d’affaires et de stratégie dans un contexte de changement technologique majeur. Ce contexte particulier nous a offert de nombreuses modifications (de stratégie et de BM) à observer. A partir de la littérature, nous avons proposé un cadre conceptuel qui nous a servi de grille d'analyse dans l'étude de 8 cas d'acteurs français positionnés sur le marché émergent du livre numérique.Cette étude empirique nous amène à confirmer la nature systémique du BM : une composante stratégique impacte en moyenne trois composantes du BM directement et six composantes du BM indirectement. Nous pouvons également conclure à l’existence d’un processus de co-construction du business model et de la stratégie : si la stratégie impacte quasi systématiquement le BM, les composantes stratégiques sont impactées par le BM dans près de 60% des cas. Les ressources et compétences et le réseau de valeur sont les composantes du BM qui influencent le plus la stratégie. Nos résultats peuvent ainsi enrichir des réflexions portant notamment sur l’effectuation. Nous observons aussi que l’histoire de l’entreprise et l’environnement impactent davantage le BM que la stratégie (en volumétrie). Cela nous amène à développer le principe de sentier de dépendance, mais aussi à nuancer l’affirmation selon laquelle le BM se distinguerait de la stratégie en raison d’une moindre sensibilité à l’environnement. Nos résultats laissent aussi supposer une appropriation différente du changement technologique en fonction des caractéristiques des acteurs. Nous nous sommes également intéressée à une question de nature plus managériale : la répartition de la valeur sur la filière. Nous sommes amenée à en conclure que la valeur en amont de la filière est plus forte qu’en aval, et que l’activité centrale d’e-diffusion/e-distribution est la plus délicate à rentabiliser.