Thèse soutenue

Méthodologie pour génération de modèles réduits dynamiques multiphysiques : application aux open rotors

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hadrien Tournaire
Direction : Jean-Luc DionFranck Renaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie mécanique
Date : Soutenance le 12/07/2017
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences mécaniques et énergétiques, matériaux et géosciences (Gif-sur-Yvette, Essonne ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : établissement opérateur d'inscription : CentraleSupélec (2015-....)
Laboratoire : Laboratoire Quartz (Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis)
Jury : Président / Présidente : Régis Dufour
Examinateurs / Examinatrices : Gabriel Delgado, Cyril Touzé
Rapporteurs / Rapporteuses : Etienne Balmès, Emmanuel Rigaud

Résumé

FR  |  
EN

La conception d’un produit industriel requiert parfois des simulations afin de prédire le comportement du produit en question. En pratique ce type de simulations peut être réalisé en utilisant la méthode des éléments finis, cependant la précision et le niveau de détail souhaité génèrent des modèles difficiles à évaluer. En outre, le caractère itératif présent dans de nombreuses conceptions accentue le ralentissement induit par ces simulations couteuses en temps de calculs. Afin de pallier ce problème, une démarche de réduction de modèle est souhaitée par le partenaire industriel. Les grands axes de travail sur cette méthode sont : la recherche d’une haute compacité, la prise en compte de non-linéarités de grands déplacements et l’évaluation de l’amortissement dans les liaisons du système due au phénomène de contact-friction.