Thèse soutenue

Détection binaire distribuée sous contraintes de communication

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gil Katz
Direction : Mérouane DebbahJuan Pablo Piantanida
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Réseaux, information et communications
Date : Soutenance le 06/01/2017
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Orsay, Essonne ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : établissement opérateur d'inscription : CentraleSupélec (2015-....)
Laboratoire : Large Networks and Systems Group
Jury : Président / Présidente : Pierre Duhamel
Examinateurs / Examinatrices : Mérouane Debbah, Juan Pablo Piantanida, Stéphane Boucheron, Gersende Fort
Rapporteurs / Rapporteuses : Deniz Gunduz, Te Sun Han

Résumé

FR  |  
EN

Ces dernières années, l'intérêt scientifique porté aux différents aspects des systèmes autonomes est en pleine croissance. Des voitures autonomes jusqu'à l'Internet des objets, il est clair que la capacité de systèmes à prendre des décision de manière autonome devient cruciale. De plus, ces systèmes opéreront avec des ressources limitées. Dans cette thèse, ces systèmes sont étudiés sous l'aspect de la théorie de l'information, dans l'espoir qu'une compréhension fondamentale de leurs limites et de leurs utilisations pourrait aider leur conception par les futures ingénieurs.Dans ce travail, divers problèmes de décision binaire distribuée et collaborative sont considérés. Deux participants doivent "déclarer" la mesure de probabilité de deux variables aléatoires, distribuées conjointement par un processus sans mémoire et désignées par vctXⁿ=(X₁,...,Xₙ) et vctYⁿ=(Y₁,...,Yₙ). Cette décision et prise entre deux mesures de probabilité possibles sur un alphabet fini, désignés P_{XY} et P_{ ̄X ̄Y}. Les prélèvements marginaux des variables aléatoires, vctXⁿ et vctYⁿ sont supposés à être disponibles aux différents sites .Il est permis aux participants d'échanger des quantités limitées d'information sur un canal parfait avec un contraint de débit maximal. Durant cette thèse, la nature de cette communication varie. La communication unidirectionnelle est considérée d'abord, suivie par la considération de communication bidirectionnelle, qui permet des échanges interactifs entre les participants.