Studies on exploration and exploitation : concepts, roles and dynamics

par Alexander Bell

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Emmanuel Josserand.

Soutenue le 20-11-2017

à Paris Sciences et Lettres (ComUE) , dans le cadre de Ecole doctorale SDOSE (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) et de Université Paris Dauphine-PSL (Etablissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Véronique Perret.

Le jury était composé de Emmanuel Josserand, Véronique Perret, Pierre-Jean Barlatier, Sébastien Brion, Olivier Dupouët.

Les rapporteurs étaient Pierre-Jean Barlatier, Sébastien Brion.

  • Titre traduit

    Etudes sur l’exploration et l’exploitation : concepts, rôles et dynamiques


  • Résumé

    L’intensité concurrentielle et les évolutions technologiques n’ont jamais été aussi intenses. Aussi, les entreprises en quête de pérennité sont-elles de plus en plus confrontées à une nécessité d’exploiter leurs activités actuelles et d’explorer des activités futures. Or la gestion de ce double impératif est loin d’être évidente, générant potentiellement d’importantes tensions au sein des entreprises. Bien que la recherche en management ait permis de mieux appréhender cette tension d’Exploration/Exploitation, il reste des zones de contradiction et des espaces non explorés. En particulier, il n’y a pas de consensus sur les définitions des concepts d’exploration et d’exploitation, ne permettant pas ainsi de garantir une certaine cohérence dans la recherche (Birkinshaw & Gupta, 2013). D’autre part, la tension Exploration/Exploitation n’a que très peu été étudiée dans le contexte des jeunes entreprises de croissance - également appelées « scale-up » - qui ont la particularité d’être exposées à de forts enjeux de survie. Ainsi, afin de contribuer à une meilleure compréhension des problématiques que soulève cette tension au sein de celles-ci, un format de thèse sur travaux, comprenant trois études complémentaires, est adopté.Au préalable, afin de cadrer conceptuellement la thèse, je réponds, dans une première étude, à l’appel des chercheurs pour la clarification des concepts d’exploration et d’exploitation en proposant une typologie d’exploration. Puis, par l’intermédiaire d’une approche multi-cas longitudinale menée auprès de huit jeunes entreprises de croissance, j’explore tout d’abord, dans une deuxième étude, les facteurs influençant les orientations stratégiques des entreprises quant à leurs activités d’exploration et d’exploitation. Enfin, dans la troisième étude, je cherche à comprendre comment le fonctionnement des équipes de direction définit les rôles de chacun dans les activités d’exploration et d’exploitation.


  • Résumé

    Competition and technological change have never been as intense as they are today. To survive, companies must increasingly carry out current activities at the same time that they explore future ones. It is no easy task to operate on both of these fronts, and doing so is a potential source of tension and contradiction. Although management research has provided insight into the exploration and exploitation tension, there are still contradictions and unexplored areas. In particular, there is no consensus on the definition of the concepts of exploration and exploitation, which means the research lacks a certain level of consistency. In addition, there has been very little attention paid to the Exploration/Exploitation tension in the context of young, growing “scale-up” companies, which are particularly exposed to threats to their survival. To obtain a better understanding of the situations this tension causes in these companies, we have adopted a multi-paper dissertation consisting of three complementary studies.In the first study, to create a conceptual framework for the thesis, we answer researchers’ call for a clarification of the concepts of exploration and exploitation by proposing a typology of exploration. Then, based on a longitudinal, multi-case approach focused on eight scale-up companies, we first explore, in a second study, the factors influencing firms’ strategic orientations vis-à-vis exploration and exploitation activities. Finally, in the third study, we seek to understand how management teams define their individual roles with respect to exploration and exploitation activities.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Studies on exploration and exploitation : concepts, roles and dynamics


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris Dauphine-PSL. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Studies on exploration and exploitation : concepts, roles and dynamics
  • Détails : 1 vol. (196 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.