Thèse soutenue

Évaluation des dispositifs d’apprentissage en situation de travail dans les entreprises

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Frédérique Gérard
Direction : Sandra Enlart
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance le 29/03/2017
Etablissement(s) : Paris 10
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Connaissance, langage, modélisation (Nanterre, Hauts-de-Seine ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherches en éducation et formation (Nanterre ; 1992-....)
Jury : Président / Présidente : Philippe Carré
Examinateurs / Examinatrices : Sandra Enlart, Philippe Carré, Patrick Mayen, Laurent Veillard, Laurent Filliettaz
Rapporteurs / Rapporteuses : Patrick Mayen, Laurent Veillard

Résumé

FR  |  
EN

Les formations intégrées au travail suscitent l’intérêt manifeste des entreprises : elles sont considérées comme plus efficaces et moins coûteuses que les stages de formation classiques.Dans notre recherche, nous étudions un type particulier de formation intégrée au travail : le dispositif d’apprentissage en situation de travail tel qu’il a été conçu par l’association Entreprise & Personnel. Le but de notre travail est de vérifier son efficacité pédagogique.En nous inspirant de Billett (1995, 1996, 2001, 2006) du Workplace Learning et de Pastré (1999, 2005, 2011) de la didactique professionnelle, nous avons formulé 2 hypothèses :-le dispositif AST facilite les processus de transformation du modèle opératif chez l’apprenant ;-le dispositif AST facilite les apprentissages en tant qu’il offre des opportunités de participation qui suscitent l’engagement de l’apprenant.Les observations et les entretiens menés auprès de 21 techniciens de l’entreprise ERDF qui bénéficient du dispositif AST nous ont permis de constater que l’hypothèse 1 est confirmée pour l’ensemble des apprenants étudiés et l’hypothèse 2 pour la majorité d’entre eux.Sur le plan théorique, notre recherche invite à penser l’efficacité pédagogique des dispositifs en termes de transformation de modèles opératifs, d’opportunités de participation et d’engagement individuel. Sur le plan pratique, elle confirme l’intérêt du dispositif AST tout en invitant les professionnels à exercer un regard critique sur la question de la réflexivité et du transfert des apprentissages.Cette recherche s’est réalisée dans le cadre d’un partenariat CIFRE entre l’université Paris Ouest et l’entreprise ERDF.