Thèse soutenue

Fonctions exécutives, mémoire prospective et métacognition chez l'enfant traumatisé crânien : évaluation, caractérisation et rééducation

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Agata Krasny-Pacini
Direction : Mathilde ChevignardJonathan Evans
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Neurosciences
Date : Soutenance le 24/04/2017
Etablissement(s) : Paris 6
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Cerveau, cognition, comportement (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'imagerie biomédicale (Paris ; 2014-....)
Jury : Président / Présidente : Thierry Billette de Villemeur
Examinateurs / Examinatrices : Georges Dellatolas, Pascale Pradat-Diehl
Rapporteurs / Rapporteuses : Philippe Azouvi, Pierre-Alain Joseph

Résumé

FR  |  
EN

La section 1 permet premièrement de constater que les fonctions exécutives (FE) sont plus sévèrement atteintes lorsqu'elles sont dans une période de développement rapide et que l'utilisation de tests papier-crayon sous-estime largement les conséquences du TC sur la vie quotidienne. Deuxièmement, elle confirme les conséquences du TC sur la mémoire prospective. Enfin, elle présente les résultats pilotes d'une évaluation multimodale de la métacognition et montre des dissociations de l'atteinte de ses différents composants chez des enfants cérébro-lésés. Elle propose également un modèle d'anosognosie de l'enfant, permettant de mieux adapter la rééducation cognitive aux capacités de l'enfant. La section 2 tente de proposer des moyens d'améliorer les FE. Une revue systématique de la littérature examine d'abord l'efficacité du Goal Management Training (GMT) chez l'adulte cérébro-lésé puis est décrit l'adaptation du GMT à l'enfant. Cette étude confirme la difficulté de rééduquer les FE, avec des résultats contradictoires entre les critères de jugement (certains enfants s'améliorant sur la tâche écologique des FE et d'autres sur les questionnaires de FE). De plus, quand ils étaient confrontés à une nouvelle recette de cuisine, les enfants revenaient à leur comportement dysexécutif, suggérant que la fonction d'adaptation à la nouveauté n'avait pas progressé. La discussion alerte sur la nécessité de mieux prendre en compte les aspects développementaux chez l'enfant cérébro-lésé, concernant l'anosognosie et l'utilisation de stratégies métacognitives. Elle propose également des critères de jugement et de méthodologies innovants pour la recherche sur la rééducation des FE de l'enfant.