Thèse soutenue

Dans la boite noire d’un fardeau infirmier, analyse comparée du travail administratif hospitalier en France et aux Etats-Unis

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lucie Michel
Direction : Étienne MinvielleMathias Waelli
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Recherches sur les services de santé
Date : Soutenance le 15/11/2017
Etablissement(s) : Paris 6
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Pierre Louis de santé publique : épidémiologie et sciences de l'information biomédicale (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : MOS Management des organisations de santé (Rennes)
Jury : Président / Présidente : Gilles Hejblum
Examinateurs / Examinatrices : Erin P. Fraher
Rapporteurs / Rapporteuses : Régine Bercot, Lawrence D. Brown

Résumé

FR  |  
EN

Le travail administratif est bien souvent vécu comme un fardeau par les infirmières hospitalières qui ont le sentiment qu’une accumulation de paperasse les empêchent de passer plus de temps auprès du patient. Pourtant, il existe peu de description de cette part oubliée du travail infirmier, de ces tâches peu valorisées. Cette thèse s’est donc attachée à ouvrir la boite noire du travail administratif infirmier à travers divers contextes de soins dans deux pays : la France et les Etats-Unis. Une étude ethnographique a été réalisée, impliquant plus de 50 infirmières et près de 700 heures d’observation. Les résultats ont permis l’identification de 6 grandes activités administratives et organisationnelles appelées DOA (Documentation and organizational activities) : Ces DOA sont symptomatiques d’une adaptation aux nouvelles complexités des parcours de soin et prennent trois formes : le reporting d’indicateurs et de suivis de l’activité, les activités organisationnelles et l’implication dans la vie institutionnelle de l’établissement. Le sentiment de fardeau administratif serait plutôt lié à la manière dont ces tâches sont intégrées ou non à la pratique, des facteurs d’intégration du travail administratif sont révélés par le terrain. Enfin, les ambiguïtés et contradictions révélées dans cette thèse nous apprennent qu’il existe plusieurs registres de perception du travail. Cette thèse invite les institutions hospitalières et les leaders infirmiers à mieux prendre en considération considèrent ces différents registres dans leur vision de l’idéal du métier.