Thèse soutenue

Transition des soins pédiatriques vers les soins pour adultes chez les adolescents porteurs de maladie chronique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Enora Le Roux
Direction : Corinne AlbertiSerge Gottot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Santé Publique
Date : Soutenance le 30/06/2017
Etablissement(s) : Paris 6
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Pierre Louis de santé publique : épidémiologie et sciences de l'information biomédicale (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Epidémiologie clinique et évaluation économique appliquées aux populations vulnérables (Paris)
Jury : Président / Présidente : Philippe Touraine
Rapporteurs / Rapporteuses : Isabelle Aujoulat, Joan-Carles Suris

Résumé

FR  |  
EN

A l'adolescence, les patients porteurs de maladie chronique depuis l'enfance passent une étape de transition des soins, qui implique la sortie des services pédiatriques et l'entrée dans les services pour adultes. Cette étape pose de nombreux défis et elle est reconnue comme une période à risque de rupture de soins. Pour éviter ces situations, des recommandations internationales et des programmes variés ont été proposées. En France, il n'existe pas de recommandation générique pour la transition. Notre objectif était de proposer un programme générique, pertinent et faisable pour la transition des jeunes porteurs de maladies chroniques variées dans un grand nombre de services en France. Pour cela nous avons employé une méthode mixte : 1) Revue systématique des études interventionnelles au niveau international ; 2) Enquête qualitative des pratiques de transition existantes dans un ensemble de services hospitaliers d'Ile de France ; 3) Enquête de consensus national pour l'élaboration d'un programme de transition pertinent et faisable par la méthode Delphi. Nous avons observé que l'existence de programmes de transition était très dépendante des services : certains ne proposant pratiquement aucune adaptation de la prise en charge, d'autres proposant des programmes très structurés. Globalement, les programmes sont peu spécifiques des pathologies. A l'issue de ce travail de thèse, nous avons proposé un programme générique qui peut être considéré comme un tronc commun. Il pourra notamment permettre aux professionnels impliqués dans le suivi de pathologies peu étudiées dans le contexte de la transition de proposer des pratiques essentielles et minimales aux patients concernés.