Thèse soutenue

Entre la construction du point de vue et l’immersion sensible : comprendre le cours d'un projet. Le cas d’un projet de barrages hydroélectriques au Chili

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Claudio Broitman Rojas
Direction : Joëlle Le Marec
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'information et de la communication
Date : Soutenance le 13/03/2017
Etablissement(s) : Paris 4
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Concepts et langages (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication (Paris ; 1992-....)
Jury : Président / Présidente : Igor Babou
Examinateurs / Examinatrices : Joëlle Le Marec, Pablo Kreimer, Isabelle Garcin-Marrou
Rapporteurs / Rapporteuses : Pablo Kreimer, Isabelle Garcin-Marrou

Résumé

FR  |  
EN

Sous un prisme réflexif, cette recherche vise l’appréhension d’un cadre conflictuel (une controverse ou un conflit), à partir de différentes angles de la construction scientifique d’un problème. Elle articule ainsi trois regards méthodologiques, l’ethnographie, la sociologie de la traduction et de l’analyse de discours, pour examiner les aspects techniques, politiques et communicationnels d'une discussion qui dura une dizaine d'années et qui engagea de centaines de scientifiques, experts, politiciens et profanes dans la production de connaissances. Le cas d’étude est le projet hydroélectrique HidroAysén. Il visait la construction de cinq méga-barrages dans la Patagonie chilienne et proposait de fournir un cinquième de toute la production nationale. Les jeux d'acteurs, leurs argumentations et la circulation discursive de leurs productions culturelles sont des problématiques qui s’intègrent à l’attention à l’autre dans un contexte conflictuel, imprégnant la recherche dans tous les niveaux étudiés : situations de communication dans le cadre des entretiens, logiques d’acteurs et analyse de textes médiatiques.