Traditions céramiques en Jezira occidentale au IIIe mill. av. J.-C. : la poterie du secteur B de Tell Chuera

par Taos Babour

Thèse de doctorat en Théorie et pratique de l'archéologie

Sous la direction de Jean-Yves Monchambert.

Le président du jury était Philippe Quenet.

Le jury était composé de Jean-Yves Monchambert, Alexander Pruß, Jan-Waalke Meyer, Christine Kepinski-Lecomte.


  • Résumé

    L'étude des poteries mises au jour dans un secteur de production (secteur B) associé aux activités économiques de l'un principaux temples du site de Tell Chuera (Syrie du Nord) permet d'appréhender les modes de production, de diffusion et d'utilisation des céramiques de ce centre urbain, vers 2500 av. J.-C. Après une présentation des cadres géographique, historique et historiographique de cette étude, une synthèse des données disponibles rappelle les caractéristiques techniques et morphologiques propres aux assemblages de Jezira occidentale et des régions voisines pendant la période EJZ 3, de façon à confronter la composition de ces assemblages aux données existantes sur la production, la diffusion et la fonction des poteries dans ces diverses régions. L'analyse technologique, archéométrique et morphologique du corpus montre la caractère spécialisé des productions pendant cette période. Toutefois, les potiers de Tell Chuera ne maîtrisaient que partiellement l'utilisation du tour. Outre les choix effectués en raison des contraintes techniques liées au façonnage de certaines formes, l'analyse met en évidence le caractère techno- et morpho-fonctionnel de certaines poteries, en particulier celles destinées au stockage et à la cuisson. La morphométrie des récipients ne permet cependant qu'une approche fonctionnelle limitée et souligne la nature multifonctionnelle des vases. À l'exception de rares espaces dans lesquels la présence d'installations et de mobilier permet de restituer les activités auxquelles ils étaient dédiés, le contenu des vases retrouvés in situ reste inconnu. Finalement, l'étude comparative permet de situer le corpus dans le contexte régional et interrégional de la fin de la période EJZ 3a/ EME 3. Outre l'existence de réseaux de distribution régionaux dans le wadi Hamar, peut-être jusqu'à la vallée du Balikh, les parallèles témoignent d'échanges à l'échelle interrégionale et attestent en particulier l'importation de denrées depuis le bassin de Karababa.

  • Titre traduit

    Ceramics Traditions in Western Jezira during theThird Millenium B.C. : The Pottery from Tell Chuera, Area B.


  • Résumé

    The study of the pottery coming from a production area (Area B) associated with economic activities of one of the main temples of Tell Chuera (Northern Syria) provides insight into the production, the distribution and the use of ceramics at this urban center, in 2500 BC. After providing an overview of the geographical, historical and historiographical framework, this study presents a synthesis focusing on the specific features of the EJZ 3 assemblages in the Western Jezira and in the neighboring regions. This aims to collect available data on the production, the distribution and the function of pottery in these different regions. The technological, archaeometric and morphological analysis of the pottery from Area B clearly shows the specialization of productions at this time. However, the potters of Tell Chuera only partially mastered the use of the wheel. Inaddition to the choices made due to shaping technical constraints of some forms, this analysis also highlight the techno- and morpho-functional characteristics of certain pottery, particularly those used for storage and cooking. The morphometry of the containers, however, allows a quite limited functional approach and emphasizes their multifunctional nature. Except for a few areas, where installations and small finds provide information on the activities carried out there, the content of the vases found in situ remains unknown. Nevertheless, the comparative study of the pottery highlights interregional exchanges and the importation of commodities at Tell Chuera from the Karababa basin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.