Thèse soutenue

Les carrières et les matériaux de construction lapidaires à Timgad et à son voisinage : étude d'archéologie et d'archéométrie

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Younès Rezkallah
Direction : François Villeneuve
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Archéologie
Date : Soutenance le 08/12/2017
Etablissement(s) : Paris 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Archéologie (Paris ; 1990-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre ; 1999-....)
Jury : Président / Présidente : Salim Drici
Examinateurs / Examinatrices : François Villeneuve, Laurent Costa, Ziad Al-Saad, Hélène Dessales
Rapporteurs / Rapporteuses : Ramdane Marmi

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse est consacrée à l'étude des matériaux de construction à Timgad (antique Thamugadi) et des carrières romaines dans son voisinage. Quatorze monuments ont été retenus pour l'échantillonnage des mortiers et des matériaux lapidaires gréseux et calcaires au niveau du site. D'autres prélèvements ont eu lieu dans les affleurements que nous avons prospectés et sillonnés dans un rayon de 25 km aux alentours de site, et qui nous ont permis d’identifier six carrières antiques de calcaire, deux de grès et trois affleurements calcaires probablement exploités durant l'antiquité. L'étude pétrographique a mis en relief cinq lithotypes de calcaire et de trois lithotypes de grès, dans le site. Elle en a révélé neuf dans les carrières etaffleurements. Les carrières de grès de Djelfaoune et Mechta Rebaa, ainsi que celles de calcaire d'Aghrout Lerdham et Elghar Nithviren, probablement aussi l'affleurement de Berbaga, représentent une des sources de matériaux pour le site de Thamugadi. L'étude microscopique et spectroscopique des mortiers ont révélé un emploi quasi dominant de la chaux dans tous types de mortiers (liants, hydrauliques, enduits, etc.) avec une utilisation récurrente de la poudre de céramique. Par ailleurs, la géomatique a été sollicitée pour la création d'une base de données SIG dans laquelle sont regroupés les matériaux, monuments et fouilles de la cité antique ainsi que les carrières romaines des alentours et celle de tout l'empire. L'intégration des sites archéologiques de l'AAA constitue un apport dont l'utilité dépasse largement la présente étude. Ce travail est le fruit d'une approche pluridisciplinaire: archéologique, géologique, archéométrique et géomatique.