Thèse soutenue

La photographie espagnole contemporaine de 1970 à 2010 : miroir d'un pays en quête d'identité

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Héloïse Conésa
Direction : Michel Poivert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art
Date : Soutenance le 14/11/2017
Etablissement(s) : Paris 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Histoire de l'art (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Histoire culturelle et sociale de l'art (Paris ; 2006-....)
Jury : Président / Présidente : Paul-Henri Giraud
Examinateurs / Examinatrices : Michel Poivert, Pascal Rousseau
Rapporteurs / Rapporteuses : Jacques Terrasa

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Dans l'Espagne de la fin du franquisme à nos jours, l'histoire socio-politique mouvementée dessine une ligne qui, de la dictature franquiste à la démocratie retrouvée, permet l'émergence d'une identité labile de la photographie espagnole oscillant entre l'alignement sur des modèles esthétiques et critiques dérivés de la postmodernité nord ­européenne et américaine et la valorisation de spécificités créatives forgées par la culture péninsulaire. Dans ce processus de quête identitaire, nous avons déterminé trois phases : d'abord, dans les dernières heures du franquisme et le début de la transition démocratique, sous l'égide de la revue Nueva Lente, s'affirme une génération militante de photographes qui s'ouvrent à la création internationale et à l'esthétique postmoderniste et dont le paroxysme en Espagne sera la Movida ; puis, de la fin des années 80 et jusqu'au milieu des années 90, l'apport critique de la revue Photo Vision et en parallèle l'atomisation des pratiques photographiques du fait de l'essor des communautés autonomes suscite une réévaluation du modèle postmoderne; enfin, au début du XXIème siècle, la redécouverte d'une filiation territoriale avec les pays du Sud et l'avènement de l'ère digitale, génèrent chez les photographes ibériques de nouveaux déterminants idiosyncrasiques à même de privilégier une forme de transterritorialité.