Thèse soutenue

Edition et traduction du manuscrit F de Gui de Warewic : un roman anglo-normand de la fin du XIIe siècle

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Franck Lahbib
Direction : Armand Strubel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : LITTERATURES FRANCAISES, COMPAREES spécialité Littérature française
Date : Soutenance le 24/10/2017
Etablissement(s) : Montpellier 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'études médiévales (Montpellier)
Jury : Président / Présidente : Jean-Pierre Martin
Examinateurs / Examinatrices : Isabelle Fabre
Rapporteurs / Rapporteuses : Laurence Mathey-Maille, Pierre Nobel

Résumé

FR  |  
EN

Composé à la fin du XIIesiècle, le roman anglo-normand Gui de Warewic raconte latransformation morale du héros. Tombé amoureux de la fille de son seigneur, Gui est contraintde partir à l’aventure pour acquérir au combat la renommée et ainsi satisfaire aux exigencesde l’orgueilleuse Félice, qui redoute une mésalliance. Mais, une fois marié, il la quitte etdécide de se mettre au service de Dieu pour expier les péchés qu’il a commis pour la séduireet la conquérir. Ce roman lignager, en imposant un idéal clérical dans la tradition deshagiographies et de la pensée de Bernard de Clairvaux, dénonce les codes de la chevalerieféodale et de la courtoisie. Nous nous proposons d’éditer et de traduire le manuscrit F de ceroman que possède la Fondation Martin Bodmer située à Cologny (Genève). L’étude de lalangue montre que le texte présente de nombreuses caractéristiques propres au dialecte anglonormand.Quant aux sources du texte, nombreuses et variées comme bien souvent dans lalittérature médiévale, elles révèlent que l’auteur s’est inspiré de romans historiques et antiquespour créer un personnage en mesure de légitimer la présence de l’aristocratie locale anglonormandedont il dépendait, et de consolider son identité. Nous donnons aussi une nouvelledate de composition du roman.