Etude anatomique et biomécanique du ligament antérolatéral ; implication dans sa reconstruction chirurgicale

par Thomas Néri

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la sante

Sous la direction de Rémi Philippot.

Soutenue le 10-10-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences Ingénierie Santé (Saint-Etienne) , en partenariat avec Université Jean Monnet (Saint-Étienne) (Etablissement opérateur d'inscription) et de Laboratoire interuniversitaire de biologie de la motricité (laboratoire) .

Le président du jury était Frédéric Farizon.

Les rapporteurs étaient Dominique Saragaglia, Elvire Servien.


  • Résumé

    Il a été démontré que les reconstructions du ligament croisé antérieur (ACL) ne permettaient pas un contrôle parfait de l’instabilité rotatoire antérolatérale (ALRI). Ce postulat a conduit à la redécouverte du ligament antérolatéral (ALL). Toutefois de nombreuses questions persistent, rendant sa reconstruction chirurgicale approximative.Après avoir établi un protocole de dissection non extensif, les principales caractéristiques anatomiques du ALL ont été définies. Puis, une description histologique du ALL a été réalisé afin de confirmer sa nature ligamentaire.Deuxièmement, grâce à la mise au point et à la validation d’un protocole d’analyse cinématique par système optoélectronique tridimensionnel, nous avons pu étudier le rôle du ALL sur la stabilité du genou. A travers une analyse des variations de sa longueur au cours du mouvement, et des conséquences de sa section, nous avons déterminé son rôle sur le contrôle de la l’ALRI.Troisièmement, une technique de reconstruction physiologique du ALL, modifiée selon nos résultats, a été proposée. Afin de l’évaluer, nous avons analysé les cinématiques du genou après cette reconstruction en les comparant avec celles obtenues après une ténodèse latérale extra-articulaire.Enfin, afin de préciser ses indications de reconstruction, différents outils cliniques (laximétrie, accéléromètre triaxial), et morphologiques (IRM, échographie) ont été analysés afin d’évaluer leurs pertinences dans le diagnostic de rupture du ALL.En conclusion, ce travail donne une vue d’ensemble globale du ALL, de sa description anatomique et histologique, en passant par sa fonction biomécanique, jusqu’à à sa reconstruction chirurgicale

  • Titre traduit

    Anatomic and biomecanic study of anterolateral ligament ; implications for its surgical reconstruction


  • Résumé

    Many clinical studies have shown that anterior cruciate ligament (ACL) anatomical reconstruction do not allow a perfect control of anterolateral rotational instability (ALRI). This clinical postulate led to rediscovery of the anterolateral ligament (ALL). However ALL surgical reconstruction are still approximate, due to a lack of knowledge.Initially, we have studied cadaveric knees, using our own non-extensive and reproducible dissection protocol. With tis approach, we were able to define the anatomical parameters relevant to obtaining an effective ALL reconstruction. Then, we performed an histological study in order to confirm ALL ligamentary structure.In a second part, we have developed and validated a kinematic analysis protocol using a three-dimensional optoelectronic system to study the ALL role on the knee stability. Through an analysis of ALL length variations during motion and ALL section consequences, we determined the ALL capacity on ALRI control.In a third part, we were able to define, regarding our previous results, biomechanical and anatomical imperatives to perform an anatomic ALL reconstruction. In order to evaluate this technique, we analyzed and compared knee kinematics after ALL reconstruction and after lateral extra-articular tenodesis on cadaveric knees.Lastly, various clinical (laximeter, triaxial accelerometer) and morphological (MRI, ultrasound) systems were analyzed to evaluate their relevance in ALL tear diagnosis, in order to improve ALL reconstruction indications.In conclusion, this work gives a global view of ALL, from anatomical description and biomechanical function to surgical reconstruction.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.