Héritage ottoman et politique étrangère de la Turquie sous les gouvernements AKP

par Elshan Mustafayev

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Mohamed-Chérif Ferjani.

Soutenue le 20-11-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Brigitte Vassort-Rousset.

Le jury était composé de Taoufik Bourgou, Bayram Balci.


  • Résumé

    Cette thèse met en perspective l’influence qu’exerce l’héritage ottoman sur les relations entre la Turquie et les pays régionaux et insiste sur l’importance de cet aspect dans l’analyse de la politique étrangère turque. Les acteurs politiques à forte référence religieuse ont toujours porté un discours glorifiant le passé ottoman. Ils ont développé une relecture romantique de l’histoire ottomane qui, d’un côté, a toujours été en décalage avec les recherches universitaires et le discours officiel en Turquie, et de l’autre, diamétralement opposée à la rhétorique dominante dans les autres anciens territoires ottomans partagés entre une vingtaine de pays. Ce travail de recherche montre que les gouvernements AKP, qui ont des origines idéologiques remontant à ces acteurs, se sont appuyés essentiellement sur la perception nationaliste et religieuse de l’histoire pour développer un discours de réhabilitation de l’héritage ottoman dans leur politique étrangère depuis 2002.

  • Titre traduit

    Ottoman heritage and Foreign Policy of Turkey under the AKP gouvernments


  • Résumé

    This dissertation puts into perspective the influence of the Ottoman heritage on relations between Turkey and regional countries and shows the importance of this aspect in the analysis of Turkish foreign policy. Political actors with strong religious views have always been different from other in the political space due to their discourse glorifying the Ottoman past. They have developed a romantic vision of Ottoman history which, on the one hand, has always been out of academic research and official discourse in Turkey, and on the other, diametrically opposed to the dominant rhetoric in the other ancient Ottoman territories shared between some twenty countries. This research shows that AKP governments, which have ideological origins going back to these actors, have relied primarily on the nationalist and religious perception of history to develop a discourse on the rehabilitation of the Ottoman heritage in their foreign policies since 2002.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.