Thèse soutenue

Analyses de mémoire à bas cout pour des compilateurs efficaces

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Maroua Maalej Kammoun
Direction : Frédéric VivienLaure Gonnord
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance le 26/09/2017
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale en Informatique et Mathématiques de Lyon (Lyon ; 2009-....)
Partenaire(s) de recherche : établissement opérateur d'inscription : Université Claude Bernard (Lyon ; 1971-....)
Laboratoire : Laboratoire de l'informatique du parallélisme (Lyon ; 1988-....)
Jury : Président / Présidente : Xavier Urbain
Examinateurs / Examinatrices : Alain Girault, Karine Heydemann, Vincent Loechner
Rapporteurs / Rapporteuses : Sanjay Rajopadhye, Corinne Ancourt

Résumé

FR  |  
EN

La rapidité, la consommation énergétique et l'efficacité des systèmes logiciels et matériels sont devenues les préoccupations majeures de la communauté informatique de nos jours. Gérer de manière correcte et efficace les problématiques mémoire est essentiel pour le développement des programmes de grande tailles sur des architectures de plus en plus complexes. Dans ce contexte, cette thèse contribue aux domaines de l'analyse mémoire et de la compilation tant sur les aspects théoriques que sur les aspects pratiques et expérimentaux. Outre l'étude approfondie de l'état de l'art des analyses mémoire et des différentes limitations qu'elles montrent, notre contribution réside dans la conception et l'évaluation de nouvelles analyses qui remédient au manque de précision des techniques publiées et implémentées. Nous nous sommes principalement attachés à améliorer l'analyse de pointeurs appartenant à une même structure de données, afin de lever une des limitations majeures des compilateurs actuels. Nous développons nos analyses dans le cadre général de l'interprétation abstraite « non dense ». Ce choix est motivé par les aspects de correction et d'efficacité : deux critères requis pour une intégration facile dans un compilateur. La première analyse que nous concevons est basée sur l'analyse d'intervalles des variables entières ; elle utilise le fait que deux pointeurs définis à l'aide d'un même pointeur de base n'aliasent pas si les valeurs possibles des décalages sont disjointes. La seconde analyse que nous développons est inspirée du domaine abstrait des Pentagones ; elle génère des relations d'ordre strict entre des paires de pointeurs comparables. Enfin, nous combinons et enrichissons les deux analyses précédentes dans un cadre plus général. Ces analyses ont été implémentées dans le compilateur LLVM. Nous expérimentons et évaluons leurs performances, et les comparons aux implémentations disponibles selon deux métriques : le nombre de paires de pointeurs pour lesquelles nous inférons le non-aliasing et les optimisations rendues possibles par nos analyses