Détermination et amélioration des critères décisionnels de prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer

par Jean-Yves Niemier

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Le président du jury était François Blanchard.

Le jury était composé de Olivier Guérin, Jean-Emmanuel Kurtz, Athanase Benetos.

Les rapporteurs étaient Olivier Guérin, Jean-Emmanuel Kurtz.


  • Résumé

    Objectif de l’étude : Identifier les modifications des critères de décision des médecins généralistes et des médecins spécialistes du cancer concernant la prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer (Lorraine, France), après mise en place sur une année de mesures correctives des pratiques de soin. Matériel et Méthode : En 2014, 2925 questionnaires évaluant ces critères de décision ont été envoyés par voie postale à l’ensemble des médecins généralistes et des spécialistes du cancer de la région Lorraine. Pendant l’année suivante, ont été mises en place des mesures d’amélioration consistant principalement en des séances de formation et d’information et en la distribution d’outils spécifiques (création d’un guide des idées reçues cancer et personnes âgées). En 2015, 2987 questionnaires ont été envoyés à la même population pour réévaluation. Cette étude quantitative a été complétée par une étude qualitative en 2016 par entretiens semi-dirigés auprès de 56 patients âgés atteints de cancer et 36 médecins généralistes lorrains portant sur leur ressenti concernant le parcours de soins. Résultats : 535 réponses ont été colligées en 2014, et 480 réponses en 2015. On observe une différence significative concernant l’ensemble des critères de décision entre les deux périodes de l’enquête. Pour la plupart de leurs critères de décision listés en 2014, les médecins les considèrent moins important après la période de formation. Les principales difficultés rapportées sont d’ordre organisationnel. L’étude qualitative confirme ces données, avec en particulier un besoin de formation. Les patients expriment une satisfaction importante de leur parcours de soin. Conclusion : Les médecins généralistes et les spécialistes du cancer se rejoignent sur les difficultés rencontrées, plus qu’ils ne s’opposent sur les modalités de prise en charge. La formation des professionnels est un levier majeur d’amélioration des pratiques, notamment par rapport à la perception de la maladie cancéreuse

  • Titre traduit

    Determination and improvement of decision-making criteria for elderly people with cancer


  • Résumé

    Objective : To identify changes in the decision-making criteria of general ractitioners and oncologists concerning the care of elderly cancer patients after one year of corrective measures for care practices in the Lorraine region, France. Methods : In 2014, a postal mail questionnaire was sent to all GPs and oncologists in the Lorraine region. This questionnaire was designed to identify physicians decision-making criteria. It was based on the results of a literature review and on existing guidelines. During one year, corrective measures were implemented to improve practices, especially training sessions for physicians and production of specific tools including a guide to the accepted ideas in geriatric oncology. In 2015, the same questionnaire was resent to the same medical population to compare the answers. We also performed a complementary qualitative study of general practitioners and elderly people in charge of oncogeriatric consultation. Results : In 2014, 535 questionnaires were returned out of 2925 sent and in 2015, 480 were returned out of 2987 sent. Our results show for the first time that there exists a significant difference in the overall decision criteria between the two survey periods. Physicians tend to consider the principal decision criteria to be less important after the training period. GPs and oncologists express the importance of the interval before care begins. The qualitative study confirms this data, with a need for training. Patients express significant satisfaction with their care pathway. Conclusion : Training and information sessions for physicians remain the most important tool for improving care practices. The analysis of our data makes it possible to further integrate the patient into the care path, which remains a public health issue in terms of cost and organization



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 30-01-2028

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.