Thèse soutenue

Distribution temporale et spatiale des foraminifères benthiques dans le milieu intertidal de Hauts-de-France : applications environnementaux et implications

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Fabio Francescangeli
Direction : Alain TrentesauxVincent BouchetÉric Armynot du Châtelet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géoscience, Ecologie, Paléontologie, Océanographie
Date : Soutenance le 30/03/2017
Etablissement(s) : Lille 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de la matière, du rayonnement et de l'environnement (Lille ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire d'Océanologie et de Géosciences (LOG)

Résumé

FR  |  
EN

Les foraminifères sont des organismes unicellulaires ubiquistes des habitats marins. Les foraminifères benthiques modernes ont des caractéristiques spécifiques (comme par exemple une abondance et une diversité élevées, une excellente préservation) qui en font un excellent outil pour mettre en évidence des changements environnementaux globaux et locaux. Dans un proche passé, les estuaires de la région des Hauts-de-France ont subi des influences humaines. Les objectifs principaux de ce travail sont 1) décrire les distributions des foraminifères benthiques, et 2) investiguer leurs réponses aux variations à court-terme (à l’échelle des saisons) et à long-terme (centaines d’années) dans les zones naturelles contaminées et non contaminées de la région. L’analyse des microfaunes est associée aux analyses sédimentologiques et géochimiques, pour mieux comprendre le contrôle qu'ont les paramètres environnementaux sur les variations spatiales et temporales des foraminifères benthiques. Dans le milieu intertidal, différentes associations de foraminifères vivants sont distinguées en relation avec les principaux paramètres guides identifiés dans la région des Hauts-de-France. Les observations sur le long-terme ont permis de distinguer des transformations naturelles et anthropiques, à travers la surveillance des variations des foraminifères benthiques. L’étude démontre le potentiel des foraminifères comme bioindicateurs pour des applications dans la surveillance environnementale.