Thèse soutenue

Compression d'image et vidéo light-field pour les futures applications immersives

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Antoine Dricot
Direction : Marco Cagnazzo
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Signal et image
Date : Soutenance le 01/03/2017
Etablissement(s) : Paris, ENST
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Informatique, télécommunications et électronique de Paris
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Traitement et communication de l'information (Paris ; 2003-....)
Jury : Président / Présidente : Fernando Pereira
Examinateurs / Examinatrices : Frédéric Dufaux, Joël Jung, Béatrice Pesquet-Popescu, Thomas Maugey
Rapporteurs / Rapporteuses : Gauthier Lafruit, Adrian Munteanu

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L’évolution des technologies vidéo permet des expériences de plus en plus immersives. Cependant, les technologies 3D actuelles sont encore très limitées et offrent des situations de visualisation qui ne sont ni confortables ni naturelles. La prochaine génération de technologies vidéo immersives apparait donc comme un défi technique majeur, en particulier avec la prometteuse approche light-field (LF). Le light-field représente tous les rayons lumineux dans une scène. De nouveaux dispositifs d’acquisition apparaissent, tels que des ensembles de caméras ou des appareils photo plénoptiques (basés sur des micro-lentilles). Plusieurs sortes de systèmes d’affichage ciblent des applications immersives, comme les visiocasques ou les écrans light-field basés sur la projection, et des applications cibles prometteuses existent déjà (e.g. la vidéo 360°, la réalité virtuelle, etc.). Depuis plusieurs années, le light-field a stimulé l’intérêt de plusieurs entreprises et institutions, par exemple dans des groupes MPEG et JPEG. Les contenus light-feld ont des structures spécifiques et utilisent une quantité massive de données, ce qui représente un défi pour implémenter les futurs services. L'un des buts principaux de notre travail est d'abord de déterminer quelles technologies sont réalistes ou prometteuses. Cette étude est faite sous l'angle de la compression image et vidéo, car l'efficacité de la compression est un facteur clé pour mettre en place ces services light-field sur le marché. On propose ensuite des nouveaux schémas de codage pour augmenter les performances de compression et permettre une transmission efficace des contenus light-field sur les futurs réseaux.