Thèse soutenue

Conception d'un outil d'évaluation de l'acceptabilité des médicaments

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Thibault Vallet
Direction : Améziane AoussatAnne-Marie Pensé-Lhéritier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie industriel
Date : Soutenance le 19/12/2017
Etablissement(s) : Paris, ENSAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Conception de Produits et Innovation (LCPI) - Laboratoire Conception de Produits et Innovation
Jury : Président / Présidente : Jean-Claude Sagot
Examinateurs / Examinatrices : Améziane Aoussat, Anne-Marie Pensé-Lhéritier
Rapporteurs / Rapporteuses : Julie Stal-Le Cardinal, Philippe Arnaud

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le développement d’un médicament est réalisé dans le but de répondre à des objectifs thérapeutiques tout en prévenant les risques pour les patients. L’observance, qui correspond au suivi rigoureux de la prescription du médecin, est une condition primordiale de la réussite du traitement. L'acceptabilité, qui peut être définie comme la capacité et la bonne volonté du patient à utiliser, et de son donneur de soins à administrer, le médicament tel que est prévu, joue un rôle crucial dans l’observance, notamment chez les individus les plus vulnérables. L’acceptabilité d'un médicament est déterminée par ses caractéristiques et celles des utilisateurs. De ce fait, le concepteur se doit de considérer les spécificités des utilisateurs cibles pour assurer l’adéquation d’un nouveau produit avec leurs besoins et leurs attentes. Intégrer l'évaluation de l’acceptabilité au développement pharmaceutique et clinique des médicaments apparaît alors d’une importance de premier ordre. A ce jour, il n’existe aucun outil validé et reconnu internationalement permettant d’évaluer ce concept multi-dimensionnel. Cette carence s’accompagne d’un manque de connaissances sur ce phénomène complexe. Ces travaux de thèse présente la conception d’un outil, le référentiel d’acceptabilité, qui permet, d’une part, d’évaluer de manière standardisée l’acceptabilité des médicaments, et d’autre part, d’extraire des connaissances utilisables dès les phases amonts du processus de conception de nouveaux produits. La démarche développée et appliquée dans le domaine des médicaments a été formalisée pour être utilisable dans d’autres univers d’étude.