Thèse soutenue

Méta-modèle et cadre méthodologique pour l’ingénierie d’une organisation étendue : Application à une administration étendue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yacine Bouallouche
Direction : Alain BernardCatherine Da CunhaRaphaël Chenouard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie Mécanique, Productique et Transport
Date : Soutenance le 25/09/2017
Etablissement(s) : Ecole centrale de Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences pour l'ingénieur, Géosciences, Architecture (Nantes)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes
Jury : Président / Présidente : Jean-Paul Bourrières
Examinateurs / Examinatrices : Alain Bernard, Catherine Da Cunha, Raphaël Chenouard, Jean-Paul Bourrières, Bernard Archimède, Xavier Boucher
Rapporteurs / Rapporteuses : Bernard Archimède, Xavier Boucher

Résumé

FR  |  
EN

L’accélération des changements politiques et socioéconomiques influe fortement sur l’équilibre budgétaire des organisations publiques. Elles sont contraintes de tendre vers un modèle d’organisation plus réactif et flexible. Pour les organisations publiques, l’enjeu est de déterminer la meilleure hybridation public-privée, déclinée en une structure réticulaire, permettant d’assurer la performance économique de leurs services mais également la création de valeur publique. Ces réorganisations présentent de nombreux écueils insuffisamment adressés par la littérature en gestion publique. Elle analyse les évolutions et les lacunes en matière de management dans la sphère publique mais elle ne propose que rarement les méthodes et outils supportant les formes de management qu’elle recommande. Dans ce contexte, l’objectif de cette thèse est de s’approprier la littérature en gestion publique pour y apporter un nouveau regard et proposer la mise en oeuvre de modèles, méthodes et outils du génie industriel. Ainsi, nous proposons un méta-modèle et un cadre méthodologique pour l’ingénierie d’une organisation étendue. Cette proposition vise à maîtriser la complexité d’une structure réticulaire sans nuire à l’autonomie des organisations (publiques et/ou privées) qui la composent. La mise en oeuvre de la méthodologie proposée est illustrée par le biais d’un cas d’école inspiré de la fonction habillement du ministère des Armées : le scénario d’une externalisation de cette fonction habillement est étudié en prenant en considération son inclusion dans une structure réticulaire.