Thèse soutenue

Récupération d'énergie sur les moteurs à combustion interne

FR  |  
BG  |  
EN
Auteur / Autrice : Nikolay Milkov
Direction : Christelle PérilhonTeodossi Evtimov
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Energétique, génie des procédés. Energétique
Date : Soutenance le 03/11/2017
Etablissement(s) : Paris, CNAM en cotutelle avec Technical University of Sofia. Department of Combustion Engines, Automobiles and Transport (Sofia)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de chimie moléculaire, génie des procédés chimiques et énergétiques (Paris)
Jury : Président / Présidente : Céline Morin
Examinateurs / Examinatrices : Plamen Punov, Pierre Podevin, Valyo Nikolov
Rapporteurs / Rapporteuses : David Chalet, Hristo Stanchev

Résumé

FR  |  
BG  |  
EN

Cette étude est motivée par la protection de l'environnement et la réduction des émissions de CO2 émis par les moteurs à combustion interne. L'objectif de la thèse est d'étudier les possibilités de la réduction de la consommation de carburant d'un moteur diesel d’automobile grâce à la récupération de la chaleur des gaz d'échappement basée sur un cycle de Rankine. Afin de déterminer l'énergie perdue, le moteur a été testé sur un banc d’essais et les paramètres des gaz d’échappement ont été mesurés. Un modèle de simulation du moteur a également été développé et validé grâce aux résultats expérimentaux. Le potentiel de récupération de chaleur sur les gaz d’échappement et sur le refroidissement a été estimé. Cette analyse a révélé que le potentiel sur les gaz d’échappement est plus élevé que celui sur le refroidissement. Grâce au modèle numérique et aux essais, la puissance et l'efficacité du cycle de Rankine ont été étudiées. Enfin, l'impact du système de récupération d’énergie sur les performances du moteur a été analysé. Les résultats montrent que la puissance du moteur augmente de 4,3% au point de puissance maximale du moteur.