Exposition de la population générale française aux allergènes de contact

par Nicolas Dornic

Thèse de doctorat en Biologie-santé

Sous la direction de Alain-Claude Roudot.

Soutenue le 21-12-2017

à Brest , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Rennes) , en partenariat avec Laboratoire des Interactions Epithéliums Neurones (Brest, Finistère) (laboratoire) .

Le président du jury était Laurent Misery.

Le jury était composé de Alain-Claude Roudot, Laurent Misery, Laurence Coiffard, Patrice Rat, Mostafa Ould Elhkim, Anne-Sophie Ficheux.

Les rapporteurs étaient Laurence Coiffard, Patrice Rat.


  • Résumé

    L’allergie cutanée est un problème majeur de santé publique pouvant fortement impacter la vie de l’individu atteint. Une cause largement reconnue d’allergie de contact sont les substances parfumantes intégrées dans les produits cosmétiques. La réglementation cosmétique en vigueur oblige le fabricant à évaluer les risques de ces substances. Bien que certaines de ces substances soient également présentes dans les huiles essentielles, il n’existe pas à l’heure actuelle une telle réglementation pour les huiles essentielles. L’objectif de cette thèse a été de caractériser l’exposition à certaines substances parfumantes d’intérêt provenant de la consommation d’huiles essentielles et de produits cosmétiques. Nous avons d’abord étudié la consommation d’huiles essentielles au sein d’un panel représentatif de la population française. Nous avons ensuite défini les substances parfumantes sensibilisantes retrouvées dans ces huiles. L’exposition cutanée aux produits cosmétiques a également été étudiée. Enfin, ces données ont été croisées pour comparer l’exposition provenant de la consommation de ces deux produits au limonène en utilisant des méthodes statistiques probabilistes (Méthodes de Monte-Carlo). Cela a permis de démontrer que les huiles essentielles pouvaient être un fort contributeur dans l’exposition globale au limonène, pour certaines zones corporelles comme le visage. Il a donc été mis en évidence l’intérêt de la prise en compte des huiles essentielles, et non pas seulement des produits cosmétiques dans l’exposition globale à certains allergènes de contact, pour mieux protéger la population.

  • Titre traduit

    Exposure of the French global population to skin sensitizers


  • Résumé

    Skin sensitization is a public health issue in France and in the rest of Europe that can impact the life of the affected individual. A well-known cause of skin sensitization are the fragrance allergens present in cosmetics. The European cosmetic regulation in force to date requires the manufacturer to assess the risks of these substances prior to their placing on the market. Although some of these substances are also present in essential oils, there is currently no such regulation for these products. The aim of this work was to characterize the exposure to particular fragrance substances of interest due to the consumption of essential oils and cosmetics. At first, we studied the consumption of essential oils in a representative panel of the French population. Then, we defined the fragrance allergens found in these oils. We also defined dermal exposure to cosmetics. Finally, these data were crossed using probabilistic statistical methods (Monte-Carlo methods) to compare exposure to a particular allergen present in these two products: the limonene. This work permitted to demonstrate that essential oils can be a strong contributor in the global exposure to limonene, for particular body areas, e.g. face. This work therefore highlights the importance of taking into account essential oils, and not only cosmetics in the global exposure to particular contact allergens, in order to better protect the population.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.