Thèse soutenue

Génétique de la tolérance à la chaleur chez le porc : caractérisation de la variabilité génétique en milieu tropical humide

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Roseline Rosé Elmacin
Direction : Jean-Luc GourdineHélène Gilbert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences agronomiques, biotechnologies - agro-alimentaires
Date : Soutenance le 06/10/2017
Etablissement(s) : Antilles
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Milieu insulaire tropical à risques : protection, valorisation , santé et développement (Pointe-à-Pitre)
Partenaire(s) de recherche :  : Institut national de la recherche agronomique (France). Centre de recherches des Antilles et de la Guyane
Jury : Président / Présidente : Etienne Verrier
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Luc Gourdine, Hélène Gilbert, Etienne Verrier, Jean-Pierre Bidanel, Sylvie Gustave-Dit-Duflo, Marie-Noëlle Sylvestre
Rapporteurs / Rapporteuses : Etienne Verrier, Jean-Pierre Bidanel

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif de la thèse est de caractériser la variabilité génétique de la tolérance à la chaleur chez le porc P.n r.roissance.Dans un premier temps, l'effet de deux envîrnnnements climatiques (tempéré, TEMP vs. tropical humide, TROP) sur les performances de production et les réponses thermorégulatrices des porcs en croissance a été évalué.Dans un deuxième temps, nous avons caractérisé le déterminisme génétique de l'adaptation à la chaleur chez le porc en croissance.Les 2 analyses ont permis de proposer des régions qui affectent significativement: les caractères de croissance, l'ingestion, l'efficacité alimentaire, l'épaisseur de lard et les caractères de réponse de thermorégulation sur le chromosome sur SSC 2, 5, 8, 10, 11 et 15. Les mutations des gènes MC4R et IGF2 semblent avoir un effet sur les températures corporelles. Des interactions entre ces mutations et des ré ions sur le énome ont été détectées.