Thèse soutenue

Rôles de l'immunité innée cellulaire et marqueurs inflammatoires dans le syndrome de reconstitution immunitaire observé au cours de la co-infection avec la tuberculose chez les patients infectés par le VIH au Cambodge

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Janin Nouhin
Direction : Daniel Scott-Algara
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé. Immunologie
Date : Soutenance le 19/09/2016
Etablissement(s) : Sorbonne Paris Cité
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (Paris ; 2014-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Unité des Cytokines et inflammation (Paris)
établissement de préparation : Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019)
Jury : Président / Présidente : Jean-Michel Sallenave
Examinateurs / Examinatrices : Daniel Scott-Algara, Jean-Michel Sallenave, Olivier Neyrolles, Édouard Tuaillon
Rapporteurs / Rapporteuses : Olivier Neyrolles, Édouard Tuaillon

Résumé

FR  |  
EN

Les traitements simultanés des antituberculeux et de thérapie antirétrovirale (ARV) chez les patients co-infectés par le VIH et la tuberculose (TB) peut être compliqué en raison de la survenue du syndrome inflammatoire de reconstitution immunitaire associé à la TB (TB-IRIS) dont le diagnostic est basé sur les manifestations cliniques. La compréhension de l’immunopathologie de TB-IRIS est cruciale pour améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients. L'immunité innée semble de plus en plus jouer un rôle dans le TB-IRIS. Dans la présente thèse de doctorat, j'ai étudié le rôle de l'immunité innée cellulaire, notamment des cellules NKT et γδ t, ainsi que l'implication des marqueurs soluble plasmatique : IL-1Ra, sCD14 et sCD163 liés à l’activation des monocytes/macrophages dans la survenue de l’iris chez les patients co-infectés par le VIH et TB au Cambodge.Les résultats ont montré que : 1/. Le TB-IRIS est associé a une forte activation des cellules γδ T et des sous populations γδ2+ avant l’initiation des ARV, 2/. Aucun des marqueurs IL-1Ra, sCD14 et sCD163 n’était prédictif de la survenue de l’iris. L'analyse longitudinale des taux plasmatiques d’ IL-1Ra pourrait être utile pour le diagnostic de l’iris et l’évaluation de la réponse au traitement antituberculeux. En conclusion, nos résultats révèlent l’association entre une activation importante de l’immunité innée et l’émergence de TB-IRIS dans la physiopathologie. De plus, nos données apportent des nouveaux éléments de l'iris et des marqueurs pour évaluer l'efficacité du traitement antituberculeux.