Thèse soutenue

Pourquoi n'ont-ils pas appris à lire ? : analyse transculturelle des facteurs de vulnérabilité et de protection dans le rapport aux savoirs

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Adeline Sarot
Direction : Marie Rose Moro
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance le 30/11/2016
Etablissement(s) : Sorbonne Paris Cité
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine ; 1996-....)
Partenaire(s) de recherche : établissement de préparation : Université Paris Descartes (1970-2019)
Laboratoire : Laboratoire de Psychologie Clinique- Psychopathologie- Psychanalyse / PCPP - EA 4056
Jury : Président / Présidente : François Marty
Examinateurs / Examinatrices : Marie Rose Moro, François Marty, Daniel Derivois, Cécile Rousseau, Abdessalem Yahyaoui, Muriel Molinié, Martine Chomentowski
Rapporteurs / Rapporteuses : Daniel Derivois, Cécile Rousseau

Résumé

FR  |  
EN

Afin d'identifier finement les facteurs de vulnérabilité et de protection face au risque d'illettrisme, nous avons choisi une méthode de recherche qualitative, fondée sur la théorisation ancrée, le complémentarisme et la triangulation. Nous avons rencontré vingt-trois adolescents en situation d'illettrisme, scolarisés dans six lycées professionnels parisiens, leurs parents et leurs enseignants, dans le cadre d'entretiens semi-directifs. Ce processus de recherche nous a peu à peu permis d'élaborer les guides d'analyse T.FAME et T.FAME sco, qui permettent une analyse fine de processus de filiation, affiliations et métissage, concernant les cultures ethniques - y compris sociales et régionales - et les cultures scolaires respectivement. L'analyse transversale du matériel recueilli fait ressortir une importante altération de la fonction parentale dans la migration, qui entrave la transmission transgénérationnelle des savoirs familiaux à l'enfant et entraîne pour l'enfant un important sentiment d'insécurité et d'illégitimité dans le cadre scolaire, qui se traduit par des difficultés d'apprentissage, notamment au moment de l'entrée dans l'écrit, et une difficulté à tirer profit des aides extérieures proposées. Cependant, le désengagement scolaire qui en découle semble avant tout constituer une stratégie de sauvegarde narcissique face à l'échec mais aussi une stratégie de sauvegarde des savoirs autres que scolaires. L'orientation en filière professionnelle offre une possibilité de reprise dans l'après-coup et de réinvestissement scolaire, que les enseignants de lycées professionnels sont susceptibles de favoriser. Ainsi, nos résultats nous amènent à poser l'hypothèse de l'illettrisme comme stratégie de résistance face à une école vécue comme coloniale. Nous avons de ce fait mis en œuvre le dispositif Métisco, premier dispositif de médiation scolaire transculturelle, pour accompagner les professionnels scolaires, leurs élèves et les parents d'élèves dans l'élaboration de ces enjeux collectifs et favoriser l'instauration d'une nécessaire alliance éducative.