Thèse soutenue

Etre jeune adulte diplômé et allocataire du Revenu de Solidarité Active (RSA) : des modes et des trajectoires de vie, en périphérie du salariat, entre tensions et négociations

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guillaume Plantard
Direction : Myriam Klinger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance le 14/10/2016
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences humaines et sociales – Perspectives européennes (Strasbourg ; 2009-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Dynamiques européennes (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Virginie Vinel
Examinateurs / Examinatrices : Virginie Vinel
Rapporteurs / Rapporteuses : Patrick Cingolani, Sébastien Schehr

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse analyse les tensions vécues et les négociations menées, au quotidien, par des jeunes diplômés, en prenant en compte leurs parcours de formation et le recours au RSA. Partant d’entretiens et de récits, la recherche porte sur les processus socio-biographiques, avec leurs nombreuses transformations identitaires et relationnelles. Une typologie des modes de vie a d’abord été construite pour décrire les multiples usages du RSA pratiqués au quotidien. Une analyse des parcours dans le dispositif a permis ensuite de saisir les manières dont ces jeunes renégociaient les usages du RSA avec leur entourage proche et avec les professionnels chargés de l'accompagnement des allocataires. Enfin cette thèse montre que le recours au RSA représente une expérience sociale marquante pour des jeunes diplômés, sortis de l'enseignement supérieur et confrontés à la précarité professionnelle, notamment dans la manière dont ils vivent leurs transitions sociales vers la vie adulte.