Thèse soutenue

Le système des carbonates influencé par la diagenèse précoce dans les sédiments côtiers méditerranéens en lien avec l’acidification des océans

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jens Rassmann
Direction : Christophe RabouilleBruno Lansard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Océanographie
Date : Soutenance le 28/11/2016
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'environnement d'Île-de-France (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (Gif-sur-Yvette, Essonne ; 1998-....) - Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement [Gif-sur-Yvette] / LSCE
Jury : Président / Présidente : Matthieu Roy-Barman
Examinateurs / Examinatrices : Frédéric Gazeau, Lucie Pastor
Rapporteurs / Rapporteuses : Lionel Denis, Alfonso Mucci

Résumé

FR  |  
EN

L’océan côtier occupe une position clé dans le cycle du carbone et est exposé à l’acidification des océans. Une grande partie de matière organique(MO) marine et continentale est minéralisée dans les sédiments estuariens par des voies aérobies ou anaérobies. Cette minéralisation produit du carbone inorganique dissous (DIC), mais aussi de l’alcalinité totale(TA) pour la partie anoxique, ce qui tamponne les variations de pH du système et augmente la capacitéde l’eau de mer à absorber du CO2. Des mesures dans les sédiments du prodelta du Rhône ont montré que la minéralisation anoxique, surtout la sulfato-réduction, y est dominante et produit des forts flux de TA et de DIC. Proche de l’embouchure, c’est surtout la MO continentale qui est minéralisée et la fraction marine augmente vers le large. Une expérience d’acidification des sédiments de la baie de Villefranche-sur-mer a montré que l’acidification des océans cause la dissolution des carbonates ce qui tamponne le pH dans les sédiments.