Thèse soutenue

Vulnérabilité et Adaptation des territoires aux effets du changement climatique.Incitations globales, stratégies locales. Perspectives pour un développement territorial axé sur un suivi de l’utilisation de l’espace et des ressources dans les Communes de Mbour, Saly et Malicounda (Sénégal)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Diatou Thiaw
Direction : Jean-Paul VanderlindenAlioune Kane
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance le 19/02/2016
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE) en cotutelle avec Université Cheikh Anta Diop (Dakar)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020)
Partenaire(s) de recherche : établissement de préparation de la thèse : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (1991-....)
Laboratoire : Cultures, environnements, Arctique, représentations, climat (Guyancourt, Yvelines ; 2010-....)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Alioune Kane, Oumar Diop, Juan Baztan
Rapporteurs / Rapporteuses : Omer Chouinard

Résumé

FR  |  
EN

Le littoral est aujourd’hui affecté par différents phénomènes. Inondation, érosion côtière, perte biodiversité, dégradation des terres…, constituent autant de facteurs de dysfonctionnement. Les enjeux sont à la fois écologiques, socioéconomiques et politiques. L’observation sur des zones urbaines et rurales de Mbour, Saly et Malicounda montre des facteurs de vulnérabilité à la fois naturels et anthropiques. Les changements identifiés ne peuvent être spécifiquement l’effet du changement climatique ; ils représentent aussi le prolongement de situations enclenchées par facteurs physiques, sociaux, économiques, politiques, propres aux territoires Selon les perturbations étudiées, les territoires apparaissent différemment vulnérables. La destruction d’habitations et d’infrastructures, la baisse des captures, des revenus de la pêche, du tourisme et de l’agriculture constituent des impacts auxquels font face les différents acteurs dont les stratégies développées ne sont généralement ni anticipatives, ni efficaces. Il se pose également un problème de responsabilité des acteurs dans la maitrise des perturbations et de leur dynamique dans cette zone stratégique sur le plan économique. Pour une bonne gestion des risques, cette thèse invite à une réelle politique d’aménagement du territoire et à la mise en place d’un observatoire.