Thèse soutenue

La résilience du Président Directeur Général a-t-elle une importance? Une perspective "upper echelons".

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jonathan Hayes
Direction : Charles-Henri Besseyre des Horts
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance le 16/03/2016
Etablissement(s) : Université Paris-Saclay (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Groupement d'études et de recherche en gestion à HEC (Jouy-en-Josas, Yvelines) - Groupement de Recherche et d'Etudes en Gestion à HEC / GREGH
établissement opérateur d'inscription : École des hautes études commerciales (Jouy-en-Josas, Yvelines ; 1881-....)
Jury : Président / Présidente : Françoise Chevalier
Rapporteurs / Rapporteuses : Maurice Thévenet, Dominique Besson

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

En mettant l'accent sur la résilience des Présidents Directeur Généraux, cette thèse contribue au courant de recherche « upper echelons » et met en lumière une capacité, qui est cruciale en période d’incertitude, de changement rapide et de pression. Adoptant un format en trois essais (deux essais empiriques et un essai théorique), elle questionne l’influence et la diffusion de cette résilience au plus haut niveau. Afin de contextualiser mes travaux, je propose tout d'abord une revue de littérature des contributions « upper echelons » ayant trait aux caractéristiques des dirigeants et des recherches afférentes au concept de résilience. Le premier essai documente ensuite l’impact de la résilience des dirigeants sur la performance de leur entreprise et corrobore l’existence d’une relation curvilinéaire de forme concave, relation modérée par de niveau de réserve financière de l’entreprise et le niveau de complexité de son secteur d’activité. Le second essai corrobore l’existence d’une relation curvilinéaire de forme convexe entre résilience du dirigeant et degré de dynamisme stratégique et établit le rôle de médiateur de ce-dernier dans la relation résilience du dirigeant-performance de l’entreprise. Le troisième essai, de nature conceptuelle, propose un modèle de diffusion interne et externe de la résilience du dirigeant en temps de crise. Dans le chapitre de conclusion de ma thèse, après avoir souligné quelques limites de mon approche et proposé des pistes de recherche, je fournis quelques implications managériales de mes travaux.